Des tagueurs du monde entier réunis à Louvain-la-Neuve

Le Kosmopolite Art Tour se tient à Louvain-la-Neuve jusqu’au 5 août.
3 images
Le Kosmopolite Art Tour se tient à Louvain-la-Neuve jusqu’au 5 août. - © RTBF

Une soixantaine de graffeurs et de tagueurs participent cette semaine au festival international d’art de rue et de graffiti qui se tient dans la cité universitaire. Le Kosmopolite Art Tour, c’est son nom, propose aux participants de réaliser 8 grandes fresques murales dans les rues de la ville.

Pour une fois, tout se fait dans les règles : pas de tags à la sauvette, la nuit, mais une autorisation en bonne et due forme et pour des murs bien précis uniquement. Pour cela, il a fallu trouver un accord avec la Ville. "On a fait des esquisses. On a fixé des gammes de couleurs qui traceraient une cohérence dans la fresque, raconte Fred Lebbe (organisateur). Après, il y a certaines restrictions pour les artistes : ne pas peindre de choses violentes, de messages politiques ni sexuels. Moi, je suis pour les laisser faire. Je n’ai pas envie de les bloquer dans leur créativité."

Une grande liberté qui, à l'origine, ne s'exprimait que dans la clandestinité. Sonic est un des pionniers du graffiti à New York. Il a commencé au début des années septante. "On était des hors-la-loi et des rebelles. Il fallait franchir des grilles, ou se faufiler dans des tunnels pour pouvoir laisser sa signature sur un train, pour que les gens le remarquent."

Besok, lui, est allemand. Il a commencé il y a une vingtaine d'année. "C'est encore plus ou moins la même expression artistique : nous utilisons toujours les sprays. Mais évidemment, nous avons évolué. Personnellement, je suis devenu un illustrateur, c'est donc devenu un vrai métier."

Un art qui, petit à petit, a fait son trou, en se légalisant aussi. "On obtient des autorisations, on fait appel à nous pour la mode, la pub... On a fait du chemin."

Parallèlement à cette soif de liberté qui les anime depuis le début, graffeurs et tagueurs se battent pour que leur discipline devienne un art à part entière.

Le Kosmopolite Art Tour se tiendra jusqu'au dimanche 5 août à Louvain-la-Neuve.

Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK