Des restes humains découverts dans une valise le long de la route à Senzeilles

Un corps sans vie a été retrouvé dans une valise le long de la N978, à hauteur de Senzeilles, dans la commune de Cerfontaine.

Un ouvrier d'une société travaillant pour le Service Public de Wallonie qui ramassait les déchets serait tombé sur la valise. "Nous confirmons avoir retrouvé des restes de corps dans une valise", explique le chef de corps de la zone de police Hermeton et Heure, le commissaire divisionnaire David Doyen. "La Police Judiciaire Fédérale va reprendre la suite du dossier tandis que le laboratoire était également sur place. Une autopsie va également être réalisée", conclut-il.

Une conférence de presse du parquet donnée par Vincent Macq, procureur du Roi de Namur, a eu lieu en fin d'après-midi mais peu d'éléments neufs ont pu être présentés par les enquêteurs.

Ils confirment toutefois qu'il s'agit bien de restes humains, un corps entier presque à l'état de squelette, "vraisemblablement mort depuis plus d'un an", selon le procureur. Les enquêteurs n'ont pas encore déterminé si le corps est complet mais rien ne permet à l'heure actuelle de dire s'il a été démembré. Toutes les pistes sont envisagées, de l'homicide au recel de cadavres. Des radios vont être effectuées, ainsi qu'un test ADN qui sera comparé au registre des personnes disparues.

Enfin, on apprend que le corps serait probablement celui d'un(e) jeune adulte. Les viscères découvertes dans un sac à proximité proviennent, elles, d'animaux. La valise en question avait été précédemment remontée le long de la route en provenance d'un sous-bois voisin, lors d'une opération "Wallonie Propre" le 30 mars. Cette découverte est donc le fruit du hasard, toujours selon le procureur du roi.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK