Des pseudos chambres d'hôtes voient le jour en toute illégalité à Bruxelles

Il semble que ces chambres d’hôtes soient concentrés autour des gares et en particulier à proximité de la gare du midi
Il semble que ces chambres d’hôtes soient concentrés autour des gares et en particulier à proximité de la gare du midi - © Belga (illustration)

De plus en plus à Bruxelles, on trouve des chambres d’hôtes qui s’adressent aux clients des chambres d’hôtes mais qui ne sont pas de vraies chambres d’hôtes.

Il s’agit en fait de maisons transformées. Il peut y avoir plusieurs dizaines de chambres et un confort très relatif. C'est une manière de contourner la réglementation relative aux hôtels. C’est une manière aussi de charmer une clientèle attirée par les chambres d'hôtes, c'est à dire un accueil privilégié chez l'habitant. Ces pseudos hôtels travaillent donc en toute illégalité.

Le conseiller communal Ecolo, Alain Maron, tire la sonnette d'alarme: ''Le premier problème que ces ‘’chambres d’hôtes’’ provoquent est la fermeture des logements. On expulse donc des habitants et des gens qui dormaient là pour transformer ces logements en une offre hôtelière de très mauvaise qualité. Il suffit de se rendre sur les sites internet où il est possible de réserver des chambres d’hôtes pour se rendre compte que les commentaires des utilisateurs sont fort peux élogieux sur la qualité du service. Cela nuit évidemment à l’image de l’offre des véritables chambres d’hôtes qui s’efforcent, quant à elles, d’avoir un bon degré de qualité et donc ça nuit aussi à l’image de la ville et à l’image de Bruxelles.’’

Il semble que ces chambres d’hôtes soient concentrés autour des gares et en particulier à proximité de la gare du midi. Le phénomène se retrouve également dans d'autres grandes villes.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK