Des procédures visant une future prison à Termonde pourraient coûter 15 millions

Les projets de construction d'une nouvelle prison à Termonde (Flandre orientale) ne sont pas seulement embourbés juridiquement, mais ils menacent aussi l'État d'une sérieuse tuile financière. Si le Conseil d'État balaie ces plans, le gouvernement devra résilier le contrat de l'entrepreneur. Les frais avoisinent 14,8 millions d'euros, selon un document de la Régie des bâtiment, consultés par De Tijd qui en fait écho samedi.

La facture de plusieurs millions s'ajoute aux coûts déjà engagés. La Régie des bâtiments a déjà versé 315.000 euros en frais de justice.

La décision de construire un nouvel établissement pénitentiaire à Termonde a été prise il y a plus de dix ans pour faire face à la surpopulation carcérale.

Dans le scénario optimiste, si le Conseil d'État ne met pas de bâtons dans les roues du projet, la construction pourrait débuter en 2020, selon les documents en question. Soit une décennie plus tard que prévu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK