Des pesticides dans les colliers anti-puces? Il faut bien lire la notice car ce n'est pas "inoffensif"

Si vous avez un animal de compagnie, il a déjà dû ramener une fois ou l’autre des puces à la maison. Pour les éliminer, il y a plusieurs produits disponibles : des pipettes, des gélules et des colliers. Mais savez-vous ce qu’il y a dedans ? Il y a des insecticides qui sont loin d’être inoffensifs. On retrouve parfois du Fipronil, un pesticide, "une horreur".

Marc Fisher, de l’association Nature et Progrès, milite depuis des années pour qu’on retire ces produits du marché. "Nous demandons que ces poisons soient interdits dans tous leurs usages, y compris dans les usages vétérinaires."

Le Fipronil, ce mot vous dit quelque chose ? Il est à l’origine du scandale sanitaire européen de 2017. Souvenez-vous, des millions d’œufs contaminés ont dû être rappelés à cause d’une présence trop importante de ce pesticide.

Le Fipronil ne peut pas se retrouver dans nos aliments. Par contre, cet insecticide est bien autorisé pour traiter nos animaux.

Pourquoi vouloir l’interdire ? "Les doses employées sont dangereuses", estime Marc Fischer. "On nous vend parfois ces produits sous forme d’ampoules qu’on doit casser sur le cou du chien. Imaginez ce qui peut se passer ensuite: les enfants vont caresser leur toutou et vont mettre leurs doigts dans leur bouche !"

"Bien respecter la notice"

Ces produits ne sont pas inoffensifs. "On parle toujours d’insecticide, quel que soit le produit", avoue Carine Denuit, vétérinaire à Gosselies, mais il faut bien traiter d’une manière ou d’une autre son animal de compagnie... "Ce qui est important, c’est le strict respect de l’application : il faut bien mettre le produit sur la peau de l’animal et pas sur le poil, il faut ensuite le laisser diffuser et ne plus toucher l’animal le temps que ce soit tout à fait sec et qu’il n’y ait plus de contact en externe possible avec le produit."

Pour éliminer les puces, il existe maintenant des comprimés à donner à son chien ou à son chat. Une bonne solution pour Carine Denuit, car il n’y a pas de contact avec le produit. Par contre, cette vétérinaire déconseille le collier anti-puces "qui diffuse régulièrement de l’insecticide, c’est donc plus compliqué avec les enfants. Je n’utilise les colliers que dans des cas bien précis. Quand un animal doit partir à l’étranger par exemple. On a parfois besoin d’un système avec effet répulsif pour les moustiques."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK