Des peintures murales de la IIe Guerre mondiale découvertes dans une école à Meerhout

Des restes de peintures murales, signés par un soldat britannique de la Seconde Guerre mondiale, ont été découverts lors de travaux de démolition effectués dans une école primaire à Meerhout, en province d’Anvers. Réalisées lorsqu’il était cantonné dans cet établissement, les peintures étaient cachées derrière des tableaux d’affichage et d’écriture. En raison de leur caractère incomplet, de leur état et des plans de construction de l’école, elles ne peuvent être conservées, mais le conseil communal souhaite les reconstituer ultérieurement et les intégrer dans le nouveau bâtiment scolaire.

Les peintures murales représentent, entre autres, un groupe de soldats marchant au pas et une femme militaire. Selon l’échevin de la culture Jan Melis, il s’agit en fait d’une "redécouverte" de peintures qui avaient disparu après la guerre lors de rénovations successives.


►►► À lire aussi : Un Spitfire de la 2e guerre mondiale exhumé par un "chasseur d’épaves" à Nivelles


"Aujourd’hui, la valeur artistique et émotionnelle de telles œuvres est plus estimée qu’elle ne l’était alors", estime-t-il. "Préserver les peintures n’est malheureusement pas faisable, mais nous voulons absolument leur donner une seconde vie. Nous documentons donc tout et avons lancé un appel afin d’obtenir des photos pour savoir à quoi elles ressemblaient, dans toute leur splendeur. Nous avons déjà une photo de classe dont une partie est en arrière-plan".

Parallèlement, selon M. Melis, des services britanniques spécialisés ont été contactés dans le but de retrouver des proches du peintre et de les informer de son talent artistique. Il s’agit de A.B. Hales, qui faisait probablement partie de la 78e compagnie du Pioneer Corps. Les Pioneers étaient largement représentés dans la région et étaient, entre autres, responsables de la restauration des ponts sur les canaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK