Des pavés multicolores dans la rue des Fripiers à Mons: une oeuvre collective et citoyenne

Des pavés colorés peints par des volontaires et par des passants
3 images
Des pavés colorés peints par des volontaires et par des passants - © RTBF

Sous le soleil, les couleurs éclatent: rouge, rose, bleu, mauve, vert... Pinceau à la main, les peintres s'appliquent. Chaque petit pavé est coloré avec soin, les joints restent gris, de quoi donner à l'ensemble un air de joyeux patchwork.

Au milieu des taches de couleurs, un petit dragon a été tracé. "Nous dessinerons aussi une marelle et un jeu d'échecs" annonce Françoise Charlier, créatrice du magasin d'art et d'artisanat, "Les sentiers de Charlye".

C'est elle qui a eu l'idée de transformer la rue en tableau coloré: " le principe c'est d'attirer les gens qui passent dans le piétonnier, que ce visuel leur donne envie de venir voir ce qui se passe dans notre rue ".

L'association des commerçants a obtenu l'autorisation des autorités communales et la peinture a été fournie par un sponsor. Quant à la main d'œuvre et à l'agencement des couleurs, les commerçants les ont confiés à une équipe de bénévoles mais aussi aux passants qui ont envie de donner un petit coup de main. "Je n'avais pas prévu de peindre le piétonnier de Mons aujourd'hui" nous dit en souriant ce peintre occasionnel, "Même chez moi je ne peins pas! mais je trouve que c'est une très bonne idée"!

Chacun choisit sa couleur

Les curieux s'arrêtent, choisissent une couleur et quelques pavés à peindre. "Je voudrais du turquoise" demande une passante. Deux autres jeunes femmes élégantes se sont arrêtées, elles ont fait une pause dans leur après-midi shopping pour tracer quelques touches de couleur: "ça met un peu de gaieté dans la ville de Mons", dit l'une d'entre elles.

La partie piétonne de la rue pour commencer

Peindre les pavés avec soin, cela prend du temps. Le chantier a été entamé durant ce long week-end de Pâques et il se poursuivra dans les jours à venir, en fonction de la météo. Dans un premier temps, la couleur couvrira la partie piétonne de la rue. Libre ensuite aux commerçants de la partie carrossable de poursuivre ce travail de street art.

Comme Amsterdam et le Puy-en-Velay

Dans d'autres villes du monde, on trouve des rues aux pavés multicolores, notamment à Amsterdam ou en France, au Puy-en-Velay. Un moyen d'attirer les chalands et les curieux. Mais aussi un symbole de vie et de joie dans des centre-ville où les commerçants se battent pour survivre à côté des grandes enseignes et des centres commerciaux.

De la couleur contre la sinistrose, avec l'aide des citoyens, et sans budget extravagant,  c'est ce que nous propose la palette multicolore de la petite rue montoise.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK