Des ondes du GSM... au tabagisme: les causes de l'infertilité sont de plus en plus nombreuses

Ils sont extrêmement nombreux les facteurs de notre environnement qui influencent la fertilité masculine, notamment
2 images
Ils sont extrêmement nombreux les facteurs de notre environnement qui influencent la fertilité masculine, notamment - © Tous droits réservés

Ils souhaitent un bébé qui ne vient pas. Un couple sur six connait des problèmes de fertilité. A Mons, cela fait 10 ans tout juste que la Clinique de la fertilité du CHU Ambroise Paré accompagne ces hommes et ces femmes qui consultent pour bénéficier de soins ou pour avoir recours à une procréation médicalement assistée (insémination ou fécondation in-vitro). 

PC sur les genoux et GSM dans la poche

Il faut préciser que le mode de vie moderne ne fait rien pour arranger les choses. Il a un impact démontré sur la fertilité masculine, notamment. "La pollution atmosphérique, les perturbateurs endocriniens sont évidemment associés à une augmentation de l'infertilité c'est prouvé ça, à l'heure actuelle, certifie le docteur Jean-François Simon, responsable de la Clinique de la Fertilité Régionale de Mons. Mais aussi le tabagisme, la consommation de certains médicaments, la consommation alimentaire excessive, l'obésité, de même qu'à l'opposé, la maigreur".

Le médecin cite aussi la caféine comme élément perturbateur de la production de spermatozoïdes, tout comme les bains chauds (à cause de la chaleur), les ondes électromagnétiques, le tabagisme, la consommation de cannabis, de drogue, d'alcool. Mais aussi le cyclisme ou le VTT intensif.

Quatre centres sont agréés en Hainaut pour la procréation médicalement assistée. La Clinique de la Fertilité de Mons et la seule dans la région de Mons Borinage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK