Des objets de grande valeur mis au jour dans le Bois du Grand Bon Dieu, à Thuin

Des objets de grande valeur mis au jour dans le Bois du Grand Bon Dieu, à Thuin
Des objets de grande valeur mis au jour dans le Bois du Grand Bon Dieu, à Thuin - © Tous droits réservés

Une campagne de fouilles de huit semaines vient de prendre fin dans le Bois du Grand Bon Dieu, à Thuin. La partie sommitale de ce Bois est un promontoire escarpé en partie encerclé par le lit de la Sambre à son pied. Ayant connaissance d’une présence gauloise sur ce site, le monde scientifique a eu la puce à l’oreille. Céline Paquet, archéologue à l’ULB, a pris part à cette aventure. "Certains chercheurs se sont dit : tiens… une fortification près de la Sambre… Il y a des pièces d’or gauloises, et on a une datation du premier siècle avant Jésus-Christ. Cela leur a tout de suite fait penser à un extrait de Jules César, qui parle à un moment donné d’une fortification de la tribu gauloise des Athus, pouvant se situer dans ces régions-ci."

Les trouvailles faites à l’occasion de ce chantier mené par la Région wallonne et les archéologues de l’ULB ont été présentées au public ce samedi, dans le bois thunidien. Des armes ont notamment été mises au jour, lesquelles prouvent une opposition entre Gaulois et Romains, comme le confirme Nicolas Paridaens, archéologue à l’ULB. "On a des armes. On a des balles de fronde qui montrent effectivement qu’il y a eu une bataille ici. Mais, nous n’avons pas suffisamment d’indices pour prouver que ce soit effectivement des épisodes de la guerre des Gaules."

Mais avant la guerre des Gaules, le Bois du Grand Bon Dieu fût aussi un lieu de fête pour les Gaulois, ainsi qu’un lieu de culte et de célébration. En atteste des objets précieux et rares, comme des monnaies et des objets en or, et puis cette incroyable parure de bronze agrémentée de détails en pâte de verre colorée. Ces objets rares seront offerts aux yeux de tous, lors d’une exposition à Thuin, en octobre prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK