Des musulmans belges lancent un collectif pour un islam de Belgique

Saliha a perdu son fils en Syrie en 2013
Saliha a perdu son fils en Syrie en 2013 - © RTBF

Pourquoi autant de jeunes belges de religion musulmane se radicalisent- ils via internet? Pour certains, c'est peut-être parce que les mosquées ne sont pas assez attentives à leur problèmes. Le discours qu'on y tient, ne serait pas en phase avec ce que vivent ces jeunes. Le nouveau collectif "Initiatives citoyennes pour un Islam de Belgique" souhaite que cela change.

Saliha a perdu un fils en Syrie, en 2013. Avant de partir, son fils s’est adressé à la mosquée de son quartier à Vilvoorde. " On lui a dit que son père ne priait pas dans cette mosquée. Cette mosquée devait apporter une structure cohérente à ces jeunes qui s’intéressent de plus en plus au discours religieux. Pourtant, ils y ont trouvé la porte close ", explique cette maman.

L'objectif de ce collectif de citoyens belges ? Ne pas laisser les jeunes seuls face aux discours des prédicateurs radicaux et éviter que ces derniers ne gangrènent les relations entre les Belges de religions différentes.

Elmedhi Elabadi est enseignant à Bruxelles. Pour lui, il y a urgence. Pendant trop longtemps, les imams de Belgique sont venus de l'étranger, du Maroc ou d'Arabie Saoudite. " Lorsqu’un élève pose une question concrète sur un aspect de la vie de tous les jours, l’imam ne sait pas répondre. Il ne maitrise pas les codes socio-culturels de la Belgique. C’est pour cela qu’on voit ces jeunes partir vers des réseaux non officiels comme Sharia4Belgium qui a très bien compris cela. ", assure-t-il.

Les membres du collectif réclament un islam de Belgique. Ils veulent donc des imams, des professeurs de religion islamique mieux au fait des réalités belges. D'où leur appel pour refuser toute ingérence extérieure et rappeler la primauté des lois nationales. En espérant qu'il ne soit pas trop tard.

Véronique Fievet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK