Trois moines réinvestissent l'abbaye de la Cambre

Depuis octobre, la cure de l'église de notre dame de la Cambre est habitée par trois religieux
Depuis octobre, la cure de l'église de notre dame de la Cambre est habitée par trois religieux - © RTBF - Sébastien Remacle

Depuis octobre, l'abbaye de la Cambre compte des nouveaux venus. Trois chanoines de l'ordre des prémontrés sont venus y fonder une communauté. Deux dépendent de l'abbaye Notre dame de Leffe, le troisième vient d'Angleterre. L'objectif n'est pas de brasser de la bière à l'abbaye de la Cambre mais plutôt d'animer à nouveaux les lieux d'une vie religieuse car même si des messes étaient toujours célébrées dans l'église, la cure n'était plus habitée depuis deux siècles.

L'office de 9 heures, dans la chapelle est le premier rendez-vous de la journée, célébré par les pères Tanguy et Hughes, deux des trois chanoines installés à la Cambre depuis octobre. Issus de l'ordre des prémontrés de l'abbaye de Leffe, Avec un père de la banlieue de Londres, ils sont venus créer une communauté à l’abbaye de la Cambre, explique Père Hughes :

"Ce prieuré, Notre-Dame de la Cambre est abrité par la paroisse, notre dame de la cambre mais en tant que religieux, nous formons une communauté qui dépend de l’abbaye de Leffe. Notre vie quotidienne,ici, elle s’articule autour de la prière et de la vie commune. Nous célébrons l’eucharistie, chaque jour, dans cette église. Nous sommes aussi au service plus large de la paroisse".

L’abbaye de Leffe a aidé financièrement à l'installation des trois pères mais ils sont venus ici à la demande de Monseigneur Kockerols, l'évêque auxiliaire pour Bruxelles regrettait que depuis plus de deux siècles des religieux ne vivent plus sur le site :

"Le lieu même a été construit par des moniales. C’est un lieu qui parle de lui-même pour la vie religieuse et, deuxième raison, je pense que Bruxelles a besoin d’hommes ou de femmes qui partagent une vie consacrée, une vie donnée à dieu, une vie de prière. La finalité c’est de rester à petite échelle. Peut-être d’avoir un ou deux frères de plus".

Les trois chanoines seront bientôt quatre, un prémontré autrichien devrait bientôt les rejoindre.

 

Yasmina Favaro

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK