Des milliers de pneus défigurent le Lac de l'Eau d'Heure

Les abords du Riz Jaune, un des cinq plans d'eau du Lac de l'Eau d'Heure, offrent un spectacle de désolation. Des milliers de pneus sont entassés sur la berge. Ce n'est pas un dépôt clandestin, mais bien une initiative du club nautique.

6000 pneus

Les pneus présents sur le plan d'eau depuis plus de 20 ans ont été évacués il y a deux mois et demi. Ils servaient à réduire les effets du ressac sur les berges abruptes du lac, et à améliorer la sécurité et le confort des skieurs. Mais avec le temps, ils sont devenus poreux et menaçaient de couler. On frôlait la catastrophe écologique.

Rien que pour sortir ces pneus de l'eau, l'asbl a déjà déboursé 20 000 €. Il a fallu faire appel à une grue de 60 tonnes. Et pour les évacuer, il faut encore compter plusieurs milliers d'euros.

"Il faut compter aux alentours de 3 € pièce, et il y a environ 6 000 pneus", estime Patrick Robert, vice-président de l'asbl Eau d'Heure nautique. "On n'arrête pas d'essayer de les faire évacuer, mais les moules présentes sur les pneus posent problème", explique-t-il.

Le département de police et de contrôle de la Région wallonne a établi un procès-verbal, car ce dépôt reste une infraction environnementale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK