Des jeunes Carolos au tribunal de Dinant pour des cambriolages violents

Illustration
Illustration - © rtbf.be

Un groupe de home-jackers a comparu devant le tribunal correctionnel de Dinant. Quatre habitants de Charleroi et un Gerpinnois rentraient dans des maisons pour menacer et voler les habitants. Ils doivent s'expliquer pour des faits assez graves commis en 2014.

Ils sont nés entre 1992 et 1995. Ce sont donc des gamins qui ont véritablement semés la terreur dans plusieurs familles et le mot est faible. Ils ont, en avril et mai 2014, commis des faits violents en pénétrant de nuit dans des maisons et en menaçant les habitants et leurs enfants.

Ce fut le cas à Gerpinnes, Gourdinne, Ransart et à Walcourt. Ces actes très violents ont été perpétrés pour voler des cartes de crédit, de l'argent et des voitures.

Emprisonnés depuis onze mois, ils ont demandé hier à pouvoir rentrer chez eux, parce qu’ils regrettent. Mais le juge a réclamé des peines très lourdes, allant jusqu'à quatorze ans de prison parce que les victimes, elles, des femmes, des mères de familles, sont toujours en état de choc et subissent encore les séquelles psychologiques de tels actes.

La semaine prochaine, le tribunal entendra la plaidoirie des avocats des prévenus.

Luciano Arcangeli

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK