Des fenêtres et vitrines illustrées pour voyager tout en restant à Bruxelles

Dina Melnikova est l'une des artistes qui a illustré les fenêtres de la bibliothèque néerlandophone de Schaerbeek
4 images
Dina Melnikova est l'une des artistes qui a illustré les fenêtres de la bibliothèque néerlandophone de Schaerbeek - © Cynthia Deschamps/RTBF

La crise du coronavirus rend parfois plus compliqué l'accès aux musées. C'est pourquoi Passa Porta, la maison internationale des littératures de Bruxelles, a voulu amener l'art dans la rue avec le projet "zomer vitrine d'été".

Parmi les 160 artistes et collectifs qui avaient posé leur candidature, une quarantaine d'illustrateurs ont été invités à présenter leur vision de Bruxelles en vacances en ornant des fenêtres et vitrines dans huit communes de la capitale. 

C'est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir Bruxelles autrement et de faire voyager les personnes qui ont choisi de rester en Belgique cet été.

L'une des étapes possibles du parcours est la bibliothèque néerlandophone de Schaerbeek.

Lutgarde, les mains occupées par un gros livre, découvre avec surprise les quatre illustrations qui couvrent les vitres. Elle ne circule plus tellement depuis les restrictions imposées par le coronavirus mais pour une fois, elle est venue depuis Laeken faire un tour dans sa bibliothèque habituelle. "J'admire les artistes qui continuent à avoir un peu de punch ou qui essaient de trouver d'autres moyens de nous donner un petit peu de sel dans la vie."

Dina Melnikova est l'une des artistes qui a illustré les fenêtres de la bibliothèque. "Je voulais jouer avec les éléments de la ville et de Bruxelles mais aussi les détourner dans le contexte des vacances. Par exemple, j'ai dessiné l'Atomium et j'ai remplacé les boules, les sphères par des parasols de couleurs différentes. Cela donne un peu une ambiance de vacances, de plage, de soleil, ...", décrit-elle. Cela diffère aussi de son travail habituel car la vitre est "un support qui donne des contraintes de visibilité. Il y a la question de la couleur, de la ligne parce que c'est une fenêtre. Il faut que ça soit visible de l'intérieur comme de l'extérieur", explique Dina. Néanmoins, même si le support est différent, elle pense que son style est bien présent dans cette illustration.

"Mettre en avant des artistes que l'on ne verrait peut-être pas d'habitude"

Magali Bosmans, co-coordinatrice du projet "zomer vitrine d'été" chez Passa Porta, voulait "mettre en avant des artistes que l'on ne verrait peut-être pas d'habitude autrement. Parce que pour une fois, ils sont dans la rue et pas noyés dans un flux Instagram."

L'initiative permet aussi de soutenir financièrement les illustrateurs, souvent victimes d'une perte de revenus pendant le confinement, puisqu'ils ont tous été rémunérés.

Le projet est maintenant clôturé mais les Bruxellois ont encore l'occasion de visiter cette "galerie à ciel ouvert" jusqu'à la fin du mois d'août.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK