Des églises refuges pour échapper à la canicule

Puzzle, jeux de cartes, livres, boissons,... en cette période de canicule, l'église Saint-Amand de Hamme-Mille sert de refuge à tout qui souhaite échapper à la canicule, entre 12H et 18H
3 images
Puzzle, jeux de cartes, livres, boissons,... en cette période de canicule, l'église Saint-Amand de Hamme-Mille sert de refuge à tout qui souhaite échapper à la canicule, entre 12H et 18H - © Rtbf

Pas toujours facile de trouver des endroits frais, en cette période de canicule.
En Brabant wallon, quelques églises ouvrent leurs portes, cette semaine, pour offrir un peu de fraîcheur, entre 12 et 18H.

A Hamme-Mille, près de Beauvechain, l’église Saint-Amand propose des boissons et des activités pour passer le temps… au frais. Les visiteurs peuvent se reposer, lire, jouer aux cartes ou faire des mots fléchés.

De 34 à 23 degrés

Température extérieure, ce mardi, à Hamme-Mille : 34 degrés ! Passé le seuil de l’église, le thermomètre de l’édifice affiche seulement 23 degrés, soit 11 degrés de moins ! "Le bâtiment fait office de climatiseur automatique et gratuit", affirme le curé, Christophe Munu Binana. "Il n’a rien fallu faire de spécial pour avoir cette fraîcheur, ce sont les murs de l’église qui font le boulot. Par ailleurs, l’église est ouverte à tous, croyants et non croyants. La seule condition, c’est de respecter les lieux".

Pour Marcel-Marie Vincent, venu se rafraîchir et passer un moment avec d’autres personnes ce mardi, une église qui sert d’abri contre la canicule, c’est une façon pratique et gratuite d'éviter les fortes chaleurs en pleine journée. "On sent la différence quand on rentre ! Mais aussi quand on sort ! Je me suis toujours imaginé qu’une église n’était pas uniquement réservée aux sacrements et au culte ; et qu’on pouvait y faire bien d’autres choses. Dans ce cas-ci, je m’attendais à trouver, non pas des chaises longues, mais enfin… un endroit pour faire la sieste. J'aurais presque pu apporter un jeu de combat naval", dit-il avec humour.

Des jeux et des boissons

Pour passer le temps, l’animatrice pastorale à l’origine de l’initiative, Maïté Degryse, a tout prévu. "J’ai apporté des jeux, des puzzles, des livres, des mandalas à colorier,… sans oublier des bouteilles d’eau et des boissons rafraîchissantes", souligne l’animatrice.
Le lieu est ouvert à tous, "mais ce n’est tout de même pas le bistrot du village. Il n’y a pas d’alcool ici", rappelle le curé en plaisantant.
D’autres églises, dont celles de Beauvechain et Tourinnes-la-Grosse sont également accessibles au public, en journée, en cette période de fortes chaleurs. Une initiative de l’Unité Pastorale de Beauvechain qui devrait durer toute la semaine.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK