Des Diables Rouges retrouvent les bancs de l'école, ce vendredi à Clabecq

Plusieurs Diables Rouges retrouvent les bancs de l'école, ce vendredi. A quelques jours du Mondial de football, trois stars du ballon rond font un passage à l'école communale "Cheval Bayard", à Clabecq.

A priori, ce sont les frères Hazard et Adnan Januzaj qui vont rencontrer les élèves de deux classes de 4ème année primaire... des classes d'immersion en anglais.

Concours Ouftivi

Cette trentaine d'écoliers a remporté le concours "Ecoles Endiablées", lancé par nos collègues de Ouftivi. Objectif du concours Rtbf: faire la promotion des familles d'accueil, trop d'enfants étant encore en institution. "Le manque de parents candidats à l'accueil temporaire est considérable", explique Jennifer Collins, enseignante en classe d'immersion anglais. "L'enthousiasme et la créativité de nos élèves pour organiser une campagne d'information sur le manque de familles d'accueil a séduit le jury. Les élèves ont vraiment participé. Ils ont mis au point des scénettes, fait des posters ou rédigé des lettres pour informer la population sur cette problématique. Les élèves avaient carte blanche pour organiser cette campagne". 

Une récompense endiablée

En ayant remporté le concours, les deux classes sont récompensées d'une manière originale. A quelques jours du début de la Coupe du monde de football, ils recevront donc ce vendredi la visite de trois Diables Rouges. Les frères Hazard et Adnan Januzaj seront, en principe, les trois sélectionnés pour ce déplacement à Clabecq. Les joueurs assisteront aux scénettes de théâtre interprétées par les enfants. Ils prendront connaissance de leur campagne d'information. Mais ils donneront aussi de leur temps pour s'amuser avec les élèves dans la cour de récréation... pour un "match" amical avec les Diables en herbe. "Je rêve de jouer un peu avec Eden Hasard", affirme un écolier de 9 ans.  

Les parents et les voisins devront se contenter de voir cette rencontre exclusive, derrière la grille de la cour, depuis la rue et sous l'œil vigilent de la police, prête à siffler la fin de la partie en cas de débordement. Mais tous pourront regarder les Diables Rouges un peu plus tard, à 4 km de là... au centre d'entraînement de Tubize.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK