Des cultures collectives de cannabis à Liège? Le bourgmestre s'y oppose

Ces plantations contrôlées existent déjà à Anvers mais à Liège, le bourgmestre semble s'y opposer.
Ces plantations contrôlées existent déjà à Anvers mais à Liège, le bourgmestre semble s'y opposer. - © Belga, archive

La coopérative politique Vega propose la mise en place à Liège de cultures collectives de cannabis sous le contrôle des autorités. Pour la liste Vert Et à GAuche, l'interdiction aux Pays-Bas de vendre du cannabis aux étrangers depuis le 1er mai va pousser les utilisateurs liégeois vers des filières illégales. Et pour y faire face, leur représentant propose ces plantations contrôlées comme cela se fait déjà à Anvers. Mais visiblement, le bourgmestre de Liège s'y oppose.

Le porte-parole de Vega, François Schreuer, défend avec la création de Cannabis Social Club, le principe d'une délivrance contrôlée du cannabis pour les Liégeois: "Aujourd'hui, il est certain qu'avec la fermeture de la Hollande, des milliers de consommateurs vont se tourner vers la seule offre qui reste, c'est-à-dire l'offre mafieuse. Et ce n'est pas une bonne chose. Nous souhaitons assécher cette filière illégale en permettant l'autoproduction du cannabis. Le principe est le suivant : des consommateurs de cannabis se réunissent et plantent ensemble pour leur consommation personnelle, sous contrôle des autorités, dans une logique non-commerciale".

Le bourgmestre de Liège s'y oppose

Willy Demeyer n'envisage pas d'autoriser aujourd'hui des Cannabis Social Clubs: "Dans l'état actuel des textes, que ce soit à Anvers, à Liège ou ailleurs, c'est une proposition qui ne rentre pas dans le cadre de la loi. C'est donc interdit. Vu la position néerlandaise, le débat politique sur la délivrance contrôlée de cannabis va s'enclencher. Ça pose un problème de société, et si ce problème doit être régi par la loi, il doit être débattu au Parlement".

Par ailleurs, après la fermeture des coffee shops pour les étrangers en Hollande, le bourgmestre souligne aussi qu'en collaboration avec la ministre de l'intérieur, les contrôles seront renforcés à Liège.

 

E. Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK