Des cours de chinois comme deuxième langue moderne à Ottignies-LLN

Depuis le mois de septembre, l’Athénée Royal Paul Delvaux, basé à Ottignies/Louvain-la-Neuve, propose des cours de chinois dès la troisième secondaire.
3 images
Depuis le mois de septembre, l’Athénée Royal Paul Delvaux, basé à Ottignies/Louvain-la-Neuve, propose des cours de chinois dès la troisième secondaire. - © RTBF

Les Chinois investissent en Wallonie, vous l’avez encore entendu hier (mardi) avec l’arrivée d’Alibaba, le commerçant en ligne, du côté de Liège. Attardons-nous ce mercredi matin sur une première en Fédération Wallonie-Bruxelles : depuis le mois de septembre, l’Athénée Royal Paul Delvaux, basé à Ottignies-Louvain-la-Neuve, propose des cours de chinois (mandarin officiel) dès la troisième secondaire. Ces cours font partie intégrante du programme, c’est là que réside la nouveauté.

Le chinois est donc devenu la deuxième langue moderne d’une trentaine d’élèves, à côté du néerlandais ou de l’anglais, à raison de quatre heures par semaine pendant quatre ans.

Ils ont 14 ans et depuis quelques semaines, ils apprennent les rudiments du chinois. "C’est assez drôle parfois, on apprend plein de nouvelles choses. Et pour l’histoire de la Chine aussi, c’est assez intéressant", nous répond Cyril.

"Je m’entraîne assez souvent chez moi, je répète des phrases, j’écris les idéogrammes que j’ai appris la veille, donc ça demande quand même du travail", poursuit Sarah

Ils sont partis de rien ou presque, et après quelques semaines, ils sont déjà capables de se présenter, d’expliquer ce qu’ils aiment. Leur professeur, Elisabeth de Witte, est très satisfaite. "Ils progressent très bien, ils comprennent vite et ils sont motivés (…) Ça fait plaisir de se dire que les élèves s’ouvrent à la Chine. Ça fait justement partie du projet d’établissement de l’école de s’ouvrir au monde extérieur, faire attention à la citoyenneté, au respect et à la tolérance, donc c’est un pas vers ces principes-là."

15 élèves inscrits à Ottignies et 15 autres sur l’implantation de Louvain-la-Neuve. Le cours de chinois a séduit au-delà des espérances et les responsables de l’école s’en félicitent. Et ce n’est peut-être qu’un début.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK