Des cours de chant pour guérir la voix des profs abîmée par le port du masque

C’est une classe de primaire plutôt calme dans la banlieue presque verte de Namur. Estelle Melotte porte le masque toute la journée pour donner ses cours. Ce matin, c’est français : dictée et accord de l’adjectif au programme. L’institutrice tente de ne pas parler trop fort. Mais rien à faire, avec le masque et le bruit des enfants, il faut donner de la voix. "On utilise notre voix tout le temps. On doit pousser notre voix et le soir parfois il nous arrive de perdre notre voix ou d’avoir mal à la gorge. Moi j’ai connu un passage où j’étais aphone et depuis le masque, c’est pire. C’est vraiment la grosse contrainte ce masque." Il y a l’effort. Il y a aussi la répétition. La voix d’Estelle est mise à rude épreuve de longues heures et plusieurs jours de suite. De quoi lui créer des gênes qui peuvent tourner en blessure avec des douleurs en répercussion dans la nuque, les épaules et la poitrine.

D’une salle de classe à un cours de chant, le pas n’est pas si grand que cela. Laurence Mathieu a adapté ses cours à tous ceux qui veulent apprendre à maîtriser et soigner leur voix. "Si on respire mal, on se fait mal aux cordes vocales et tout ce qui est musculaire lié au larynx. Tout ça est trop sollicité et donc on a une fatigue vocale. Et avec le masque, c’est encore pire. Je remarque que les gens qui viennent me voir respirent par la bouche et plus par le nez. Ils prennent beaucoup trop d’air et ce n’est pas bon. Trop d’air, trop de pression. On fatigue les cordes vocales." Le travail pour les professeurs consiste à apprendre à respirer par le ventre et utiliser une pression par le ventre en laissant l’appareil phonatoire le plus relax possible.

Pourquoi pas un massage laryngé

La solution passe aussi par des massages "Je travaille entre les os de la base du crâne jusqu’aux pectoraux. Tout est lié. Si on a les mâchoires tendues, on peut avoir des douleurs dans la nuque et par répercussion dans les épaules. Et quand tout est tendu, on force sur toute cette zone et on se blesse la voix. C'est pour apporter de la souplesse que je propose des massages laryngés." Retrouver un confort et éviter les blessures. Pour les profs et tous ceux qui font souffrir leur voix. Une piste peut-être bien utile. Parce que l’obligation du port du masque risque de durer encore un moment.

3 images
Des cours de chant pour guérir la voix des profs abîmée par le port du masque © Tous droits réservés
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK