L'U-Mons impliquée dans la recherche du boson de Higgs

Le LHC ''Large Hadron Collider'' le plus grand accélérateur de particules du monde au CERN à Genève
2 images
Le LHC ''Large Hadron Collider'' le plus grand accélérateur de particules du monde au CERN à Genève - © Belga - Benoît Doppagne

C'est une découverte scientifique majeure dans la compréhension de l'univers et de la matière. Le mystère du boson est enfin percé grâce, en partie, à des physiciens de l'U-Mons. Ces physiciens ont collaboré avec une septantaine d'autres physiciens et ingénieurs belges mais aussi avec des milliers d'autres dans le monde entier pour prouver l'existence de cette particule.

C’était donc l’ambiance des grands jours le mercredi 4 juillet 2012 au département physique de la Faculté des sciences de l'UMons... Si la découverte du boson de Brout-Englert-Higgs laisse le commun des mortels assez indifférent, ici, on parle d'une avancée majeure.

Il faut dire que cela fait près de cinquante ans que l'on cherchait à prouver l'existence de cette particule qui joue un rôle important dans la compréhension de la matière. Cette fois donc ça y est, il a été découvert au LHC. 

Le LHC, c'est le plus grand accélérateur de particules du monde, il se trouve à Genève au CERN, le Centre Européen de Recherche Nucléaire. Evelyne Daubie y va régulièrement, elle fait partie des milliers de physiciens qui se relaient pour suivre des expériences.

Isabelle Palmitessa l'a rencontré, pour connaître l’importance d’une telle découverte pour une université et les chercheurs qui y travaillent. Ecoutez sa réaction ci-contre.

Isabelle Palmitessa et Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK