Des centaines de riverains pour la création d'un parc dans le vallon du Ry-Poney

Des centaines de riverains pour la création d'un parc dans le vallon du RY-Poney (photo Urbanogra)
Des centaines de riverains pour la création d'un parc dans le vallon du RY-Poney (photo Urbanogra) - © D.R

Ils étaient plusieurs centaines à profiter du dimanche pour réclamer la création d'un grand parc dans le vallon du Ry- Poney entre Chênée, Chandfontaine, Beyne Heusay et Fléron. 300 hectares à protéger d'urgence pour ces riverains qui craignent l'urbanisation du site à commencer par ce projet de lotissement de 35 hectares en bordure de Piedroux à Chênée.

Le Ry- Poney est un véritable poumon vert en lisière de ville et à la vue imprenable sur la vallée. Comme l’explique Caroline Minon de l'association Urbagora. " Nous défendons l’idée que, comme d’autres villes européennes, il est important de développer un parc métropolitain. Il serait progressivement dédié à des fonctions de loisirs, d’éco-tourisme, d’agriculture et de production maraîchère. Ce site pourrait aussi être créateur d’emplois. Tout cela dans le respect des activités existantes sur le site. Il y a du logement, des fonctions de loisirs, plusieurs manèges et un terrain de foot. L’idée n’est, évidemment pas, de les pousser dehors. Au contraire, tirer profit de ces fonctions qui existent déjà. On imagine pouvoir, peut-être, jouer sur la fonction équestre et déterminer les itinéraires de promenade ".

En ce qui concerne le projet d'éco-quartier sur le site des Haïsses-Piedroux, il n'y a pas encore eu de demande de permis d'urbanisme. Un schéma général avait été présenté à la population il y a un an. Le promoteur indique que l'étude d'incidence préalable est en voie de finalisation et que le projet d'urbanisation est en préparation. Il espère qu'il sera prêt à la rentrée prochaine.

Françoise Dubois et Martial Giot

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir