Des centaines de poissons morts dans la Dendre à Ath

Des centaines de poissons morts à Ath
3 images
Des centaines de poissons morts à Ath - © RTBF

Des centaines, voire des milliers de poissons morts flottent dans la Dendre, à Ath, à hauteur de l'écluse de Bilhée. En cause, les fortes chaleurs de ces dernières semaines. L'oxygène dans l'eau devient de plus en plus rare. Les poissons n'en ont plus assez pour survivre.

Lorsqu'on arrive à hauteur de l'écluse de Bilhée, c'est d'abord l'odeur qui prend au nez : de forts relents de poisson pas frais. Puis l'on aperçoit des centaines de taches blanchâtres qui flottent à la surface de l'eau.

Jean, un septuagénaire lessinois, vient de remonter à vélo le long de la Dendre. Il a vu beaucoup de cadavres de poissons. Il n'est pas content. "Ca ne doit pas arriver. Les pêcheurs paient pour avoir leurs poissons. Là-bas, plus en aval, il y en a encore bien plus, dix fois plus."

Cela fait quelques jours que les poissons sont morts, mais ils commencent seulement à remonter à la surface. Cette hécatombe est due à la météo caniculaire. "L'oxygène se dissout déjà plus difficilement dans l'eau à cause de la chaleur", explique Baudouin Vervaeke, le capitaine des pompiers d'Ath. "Et puis des micro-algues vertes se sont formées à la surface de la rivière. Pour se développer, elles consomment de l'oxygène au détriment des poissons."

La seule solution pour limiter les dégâts, c'est d'apporter plus d'oxygène grâce à une machine. "Les voies navigables ont placé une machine dans la rivière, un aérateur, qui va brasser l'eau de façon violente. L'air est ainsi incorporé dans l'eau, et l'oxygène aussi."

De son côté, la Protection civile va repêcher tous les poissons morts pour les détruire.

 

Jeremy Giltaire

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK