Dès ce lundi, le personnel de la justice de Paix de Wavre travaille à bureaux fermés

Faute de moyens suffisants, la justice de Paix de Wavre 1 travaillera désormais à bureaux fermés (illustration).
Faute de moyens suffisants, la justice de Paix de Wavre 1 travaillera désormais à bureaux fermés (illustration). - © Flickr

L'institution réclame depuis longtemps plus de moyens mais à défaut d'être entendue, elle a décidé de passer à l'action. Conséquence : impossible pour le citoyen de recevoir des informations de la part du greffe sur tel ou tel dossier en se rendant au bureau du 1er canton… Il est fermé.

"Cette décision de réduire le service, je la prends pour éviter du retard dans le travail de fond et dans les audiences", justifie le président des juges de Paix du Brabant wallon, Marc Nicaise.

"Concrètement, la justice de Paix de Wavre 1 (ndlr: il y a deux cantons à Wavre) continuera de toute façon à fonctionner mais elle travaillera désormais à bureaux fermés. Elle ne sera plus accessible au public que par courrier postal ou électronique. Une permanence téléphonique sera assurée mais uniquement le jeudi matin, jour d'audiences publiques."

Les audiences et visites, quant à elles, continueront à être assurées avec un maximum d'efficacité, nous dit-on. "C'est d'ailleurs l'un des buts recherchés. Les gens pourront toujours déposer leurs documents au greffe de la justice de Paix du deuxième canton de Wavre, situé à quelques centaines de mètres de là. Pour recevoir des nouvelles de leur dossier par contre, ils doivent écrire à la justice de Paix. Et les membres de la justice de Paix ne les guideront plus dans leurs démarches. Pour cela, le public sera renvoyé vers les bureaux d'aide juridique où les consultations sont organisées par le barreau. Mais nous ne pouvons pas en faire plus !"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK