Des carcasses de moutons ont été découvertes à Verviers et à Baelen

Ces restes d'animaux sont probablement liés à l'Aïd el-Kebir, la fête du sacrifice célébrée il y a une dizaine de jours par la communauté musulmane.

A Verviers, ces carcasses ont été découverte le long de la Vesdre, à proximité du parc Marie-Louise. C'est un promeneur qui a alerté la police après avoir détecté une odeur nauséabonde.

Le long de la rive, les forces de l'ordre ont effectivement retrouvé des sacs remplis de carcasses. La Ville de Verviers avait pourtant placé des conteneurs à divers endroits pour récolter les cadavres de moutons sacrifiés lors de la fête de l'Aïd el-Kébir, même si l'abattage rituel est interdit sur son territoire.

Dimanche déjà, une quinzaine d'autres carcasses de moutons avaient été retrouvées dans un bois à Baelen. Une découverte à la suite de laquelle Gaia a d'ailleurs décidé de déposer plainte.

L'association de défense du bien-être animal s'oppose depuis longtemps déjà à l'abattage rituel sans étourdissement, tel qu'il est pratiqué lors de la fête du sacrifice.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK