Des ambulanciers appelés dans un home trouvent porte close

Les faits se sont déroulés dans un home situé à Hornu (illustration).
Les faits se sont déroulés dans un home situé à Hornu (illustration). - © Belga

Dans le home ''Les Glycines'', à Hornu, un résident est tombé de son lit il y a quelques jours. Il a appelé à l'aide. Personne n'est venu. C'est finalement une voisine de chambre qui a donné l'alerte et quelqu'un de la famille qui a appelé l'ambulance. A leur arrivée, les ambulanciers ont trouvé porte close et ont eu du mal à entrer et évacuer le pensionnaire vers l'hôpital. Un simple ''oubli'' pour la direction.

C'est en tous les cas l'explication que nous ont donnée les responsables de la maison de repos. Oui, expliquent-ils, le personnel de garde de nuit était bien présent à ce moment là : il y avait une infirmière et une aide soignante, comme le prévoit la législation.

Elles ont fait leur tournée des chambres, sont passées chez le résident qui ne présentait aucun problème.

La chute s'est produite quelques minutes plus tard, alors qu'elles étaient deux étages plus hauts.

Pourquoi n'ont-elles pas été prévenues? Le home ne dispose-t-il pas de système de sonnette, pour appeler l'infirmière?

Il semble que la résidente qui a donné l'alerte n'ait simplement pas pensé à pousser sur ce bouton. La panique, la méconnaissance du système d'alerte seraient en cause.

La pensionnaire ne résidait en effet que depuis une quinzaine de jours dans l'établissement. Pour la direction, l'affaire est close : le blessé a d'ailleurs regagné sa chambre dans la matinée, avec quelques points de suture.

La direction s'interroge tout de même sur la raison pour laquelle les infirmières n'ont pas remarqué que des ambulanciers tambourinaient à la porte. Le sujet va être débattu avec le personnel et le dispositif pourrait être amélioré.

 

Stéphanie Vandreck

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK