Dernière saison pour Mini-Europe

Dernière saison pour Mini-Europe
Dernière saison pour Mini-Europe - © Tous droits réservés

"Mini-Europe" a lancé son ultime saison, ce samedi, à Bruxelles. Sauf solution de dernière minute, le célèbre parc et ses 350 maquettes devront quitter le Heysel, pour s'installer éventuellement ailleurs. En cause: le projet de réaménagement du plateau du Heysel. La Ville de Bruxelles et la direction de Mini-Europe n'ont pas réussi à trouver d'accord, ni sur l'avenir du parc, ni sur le sort de ses collaborateurs. C'est donc dans une atmosphère particulière que Mini-Europe a ouvert ses portes, ce samedi matin.

L'hymne européen, 350 maquettes et 90 miniatures représentant les bâtiments et les sites célèbres de l'Union Européenne... Mini-Europe, c'est un parcours ludique et pédagogique que les 350.000 visiteurs annuels de Mini-Europe risquent bien de ne plus voir, d'ici la fin du mois d’août

Entre regrets, déception et espoir

Certains visiteurs sont déçus :"c’est la dernière occasion, c’est bien entretenu c’est dommage de l’enlever comme ça aux profits d’autres choses l’année prochaine."

Le porte-parole de Mini-Europe, Philippe Steenbergen regrette :" c’est la 25ème saison que l’on débute, en effet avec le cœur un petit peu serré.  Je regardais le parc et tous les travaux qu’on y a fait cet hiver pour offrir une visite de qualité constante à nos visiteurs.  Tout le personnel est là.  Tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir "

Après un hiver rigoureux, les maquettistes ont dû procédé à de nombreuses rénovations, malgré une fermeture probable.  Michel Slama est directeur technique du parc et même s'il trouve dommage de voir le parc fermer il  va malgré tout "tenter d’être optimal jusqu’à la fin pour que le visiteur soit content et que le parc soit au top jusqu’au dernier jour."

Le nouveau lieu d'implantation n'a pas encore été décidé

Déménager vers Braine-l'Alleud, Courtrai, Malines ou ailleurs, la décision finale n'est pas encore prise. La direction souhaite en tout cas rester dans la capitale... de l'Europe.

Cette même direction devrait rencontrer le ministre-président bruxellois, Charles Picqué cette semaine, pour essayer de trouver une solution pour Mini-Europe, le parc aquatique Océade situé juste à côté et également concerné ainsi que pour les 120 travailleurs de ces deux sites d'attractions.

Sauf nouveau rebondissement, Mini-Europe devrait fermer définitivement ses portes, le 31 août prochain.

Jean-Claude Hennuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK