Dépenses électorales à Bruxelles-ville: les libéraux arrivent en tête

En additionnant les dépenses par liste et candidats, le MR-VLD l'emporte nettement avec près de 220.000 euros investis.
En additionnant les dépenses par liste et candidats, le MR-VLD l'emporte nettement avec près de 220.000 euros investis. - © SERGEI SUPINSKY - BELGAIMAGE

A la Ville de Bruxelles, la majorité présentera son accord ce lundi lors du conseil communal. Soit deux mois après les élections. Du côté de la Liste Citoyenne Plan B, on a épluché les comptes de campagne de toutes les listes. Qui a dépensé le plus d'argent ? Quelle liste a obtenu le meilleur résultat en fonction de l'argent investi ?

Il faut distinguer deux types de dépenses électorales : les dépenses par liste et celles par candidat.

Ecolo-Groen est le parti ayant dépensé le plus en tant que liste. MR-VLD dépasse de loin toute la concurrence pour l'argent engagé par les candidats. Et si l'on additionne liste et candidats, le MR-VLD l'emporte nettement avec près de 220.000 euros investis.

Plan B a aussi calculé le coût d'une voix : le PTB n'a dépensé que deux euros par suffrage obtenu, Ecolo-Groen un peu moins de six euros. Le Vlaams Belang et le MR-VLD obtiennent le moins bon résultat.

Le travail d'analyse effectué par Plan B s'est révélé fastidieux. Il a aussi montré un certain nombre de curiosités.

"Il y a aussi un côté assez folklorique, en fait, explique Quentin Parete, l'un des fondateurs de Plan B. Certains formulaires étaient remplis à la main, d'autres à l'ordinateur. D'autres encore avaient été tipexés… C'est assez particulier, on croyait pour notre part que c'était beaucoup plus formel que ça. Il n'y a pas vraiment de demande(s) de justificatifs. Un peu comme si on faisait une déclaration sur l'honneur sur ce qu'on a dépensé…"

Plan B demande la mise en place d'un outil permettant d'enregistrer les dépenses en ligne, avant de les mettre à la disposition de tous les citoyens intéressés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK