Départs en Syrie: "Les Invisibles", un documentaire pour comprendre et susciter le débat

Le film a été projeté pour la première fois mardi devant 200 jeunes bruxellois, au KVS.
Le film a été projeté pour la première fois mardi devant 200 jeunes bruxellois, au KVS. - © RTBF

Le film a été projeté pour la première fois mardi devant 200 jeunes bruxellois, au KVS (le Théâtre national flamand), avant un débat lancé avec les jeunes sur ce sujet délicat.

Deux jeunes étudiants, un prof et la maman d'un adolescent parti en Syrie... Quatre regards se croisent pour tenter de comprendre, d'expliquer aussi.

"Il s’agit d’écouter ceux qu’on n’écoute pas assez, commente le réalisateur Christian Van Cutsem. D’où le titre "Les Invisibles". Je constate qu’à Bruxelles, il y a effectivement une invisibilité sur ces questions-là, qui concerne des jeunes issus des milieux populaires. Et on ferait bien de dialoguer avec eux mais aussi de les écouter. On pourrait de la sorte pointer des problématiques expliquant ce qui se passe avec ces départs en Syrie."

Ce film est conçu comme un point de départ pour entamer le dialogue et libérer la parole. "Le fait d’en parler avec d’autres jeunes, qui sont présents aujourd’hui et qui viennent de plusieurs écoles de Bruxelles, nous pousse à continuer et à avoir une perspective d’avenir plus joyeuse", déclare, pour sa part, Mériam, l'une des jeunes intervenantes du film.

Susciter le débat pour aller de l'avant, c'est l'objectif donc de ce film produit par la Région bruxelloise. Un film qui s'accompagne d'un dossier pédagogique à destination des enseignants.

Pour tous renseignements au sujet de l’obtention du film et du cahier pédagogique, un contact: l'asbl Videp

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK