Démission de Paul Furlan: les Thudiniens critiques envers leur bourgmestre en titre

Démission de Paul Furlan: les Thudiniens critiques envers leur bourgmestre en titre
Démission de Paul Furlan: les Thudiniens critiques envers leur bourgmestre en titre - © Tous droits réservés

La tension était palpable ce jeudi matin dans les rue de Thuin. Au sein même de la population de la commune, nombreux sont ceux qui préféraient garder leur opinion pour eux-mêmes tant les déçus sont légions au bord de la Sambre.

Car la démission de Paul Furlan, c'est la démission de leur bourgmestre en titre. Pour beaucoup de Thudiniens, ce bourgmestre a laissé l'impression d'abandonner sa commune ces dernières années: "C'est une bonne chose qu'il ait démissionné, on ne peut pas faire croire aux gens qu'il se passe tant de choses en tant que ministre et de ne rien savoir, remet en question Colette. C'est impossible de cumuler autant de fonctions efficacement à la fois. En tout cas, les gens d'ici ont l'impression qu'il a laissé tomber la commune ces dernières années. Je me demande même s'il sera réélu aux prochaines élections communales". "Je suis choquée par l’attitude de Paul Furlan . C’est scandaleux. C’est quelqu’un en qui nous avions mis beaucoup d’espoir à Thuin et là, il me déçoit beaucoup", insiste cette habitante.

Même son de cloche chez ce libraire du centre de la ville: "C'est tout à fait normal qu'il démissionne. Avec toutes ces affaires il n'y avait pas d'autre alternative, mais c'est loin d'être le seul responsable, il y a beaucoup d'autres problèmes, probablement beaucoup d'autres personnes impliquées, et donc ce qu'il faut c'est sévir et punir beaucoup plus de monde selon moi". 

Des nuances et du soutien

Pas le seul responsable, c'est une ritournelle à Thuin ce jeudi. Car Paul Furlan reste très populaire malgré ces derniers jours et la pression tant politique que médiatique qu'a subi l'ex-ministre des Pouvoirs locaux: "Paul, tout le monde le connait ici. On le voit souvent, il est très proche de ses concitoyens même si c'est vrai qu'il était moins présent... Mais c'est normal, il avait beaucoup à faire", défend cette pharmacienne.

Pour de nombreux habitants, le retour probable retour de Paul Furlan dans son fauteuil mayoral signifie aussi la fin d'un certain poids de Thuin au niveau régional: "C'est dommage qu'il démissionne. En étant ministre à la Région wallonne, il avait une influence positive pour cette commune au sein au niveau régional", explique Françoise, infirmière impliquée au niveau de la vie sociale locale. 

"Je suis triste pour lui parce que c’était quelqu’un de compétent mais il a fait des erreurs et il faut qu’il assume. On va peut-être le revoir un peu plus comme bourgmestre et disons que ça nous fait plaisir", positive ce citoyen thudinien.

Inquiétudes à la maison communale

Le soutien est évidemment bien plus franc du côté de l'hôtel de ville et notamment parmi les conseillers communaux de sa majorité PS: "Nous l'avons appris comme tout le monde ce matin. Avec la pression médiatique, on ne parle plus que de ça dans les journaux, c'est normal à un moment ça devient dur, il reste un homme, il faut le comprendre après tout. Mais maintenant il va sans doute revenir comme pour bourgmestre ici, et sa majorité est à fond, à 100% derrière lui", affirme haut et fort Yves Caffonette, conseiller communal PS et ancien échevin.

Quoiqu'il en soit, avec le retour de Paul Furlan dans son fief, c'est toute l'organisation d'une partie de l'administration communale qui va devoir s'adapter. Le bourgmestre ff Philippe Blanchard devra probablement céder sa place prochainement et entraînera sans doute quelques collaborateurs dans son sillage. Dans les bureaux de l'hôtel de ville, les discussion vont en tout cas déjà bon train.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK