Délocalisation partielle au sein du groupe Ter Beke

Délocalisation partielle au sein du groupe Ter Beke
Délocalisation partielle au sein du groupe Ter Beke - © Tous droits réservés

Le groupe Ter Beke va délocaliser une partie de la production de son usine de Wanze, vers celle de Marche-en-Famenne. Un transfert qui, a priori, devrait se faire sans casse sociale.

Ter Beke, c'est en quelque sorte le roi de la lasagne. Connu dans le grand public, sous les marques Come a Casa et Vamos, la société belge exporte des plats cuisinés dans toute l'Europe. Et en particulier depuis ses usines de Wanze, en province de Liège, et Marche-en-Famenne, en province de Luxembourg. Un gros transfert de production mais aussi de personnel aura lieu dans les prochains mois. Probablement pour juin 2015. Une ligne industrielle quittera le site de Wanze pour celui de Marche.

Pour Ter Beke, il s'agit là de confirmer sa stratégie de spécialisation de ses sites. Wanze se consacrera désormais au format d'un kilo, tandis que Marche poursuit sa production de portions individuelles de pizzas, lasagnes et autres plats à base de pâtes.

Ce transfert de production ne devrait pas avoir d'impact sur le volume global de l'emploi. Mais 30 personnes seront invitées à suivre leur outil. A ce stade des discussions, ces déménagements se feront sur base volontaire.

Une rencontre est prévue ce vendredi entre direction et syndicats. Pour aborder, notamment, les conditions de ce transfert.

Anne Poncelet

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK