Décrocher son premier job d'étudiant grâce à l'Été solidaire

Le préau et deux classes d'une école de Verviers repeints par les étudiants
4 images
Le préau et deux classes d'une école de Verviers repeints par les étudiants - © Tous droits réservés

Une odeur de peinture fraîche et au bout des pinceaux, de jeunes étudiants âgés de 15 à 22 ans. Pendant deux semaines, ils ont rafraîchi le préau et les classes d’une école de Verviers. Pour tous ici, c’est leur premier job de vacances. Un premier contrat obtenu grâce à l’opération "Été solidaire ". Financée par la Région Wallonne, cette action permet aux communes et aux CPAS d’engager plusieurs étudiants durant l’été. Ici, à Verviers, le projet a été confié au Service Prévention de la ville. Pour les intervenants sociaux, le but est dès lors de s'adresser à des jeunes qui ont plus de difficulté à trouver un boulot.

Maturité et solidarité

Un peu plus sur les hauteurs, aux étangs du Cossart à Stembert, cinq jeunes s'activent à débroussailler les abords de ce lieu bucolique. Un travail fatigant mais gratifiant pour eux, comme l'explique Zakaria, 16 ans: "Quand on rentre à la fin de la journée, on est très fatigué. Mais c'est une bonne fatigue, pas comme lorsqu'on reste des heures devant la télévision ou des jeux vidéos. Maintenant, on sait ce que c’est un travail bien fait et on a appris à être plus rigoureux."

Une certaine maturité acquise en deux semaines de travail, et une ardeur à la tâche qui impressionne Jacques Meilleur, employé à la Ville qui encadre ces jeunes depuis 5 ans: "Pour l’instant, quatre des cinq de nos participants font le Ramadan. Ils travaillent donc toute la journée sans boire ni manger, et je n'ai jamais entendu une seule plainte! Franchement, je les admire beaucoup."

Volonté, solidarité, respect de l’autorité : autant de valeurs du monde du travail auxquelles se sont éveillé ces étudiants grâce à cette première expérience de travail au service de la collectivité. Des jeunes qui sont désormais un peu mieux préparés à leur future vie professionnelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK