Déconfinement : ces communes où le port du masque est obligatoire dans les commerces

Le port du masque est désormais une obligation dans plusieurs commerces.
Le port du masque est désormais une obligation dans plusieurs commerces. - © JOHN THYS - AFP

Le port du masque est "fortement recommandé" dans les commerces mais pas obligatoire. C'est qu’a annoncé la Première ministre Sophie Wilmes (MR) peu avant la réouverture des commerces non alimentaires le 11 mai, dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle phase de déconfinement du pays suite à l’épidémie du coronavirus.

Malgré tout, des bourgmestres ont décidé d’imposer le port du masque dans les commerces présents sur leur territoire. Voici la liste, pour l’instant non exhaustive, des entités concernées, en Région bruxelloise et en Wallonie

Région de Bruxelles-Capitale

  • Etterbeek

Le samedi 2 mai, le bourgmestre Vincent De Wolf a signé une ordonnance de police imposant le port du masque ou de "toute alternative permettant de couvrir la bouche et le nez", dans les noyaux commerciaux. En clair : les lieux où il sera difficile de respecter strictement le maintien d’une distance d’1m50 entre les personnes. Les artères concernées sont la rue des Tongres (Merode), la chaussée de Wavre et le quartier de La Chasse entre autres. La mesure s'impose à toute personne de plus de 12 ans. Les abords des écoles sont également concernés.

  • Woluwe-Saint-Lambert

La commune située à l’Est de la Région bruxelloise, qui accueille un important centre commercial, le W Shopping, a décidé d’imposer le masque pour les plus de 12 ans dans les magasins et les artères qui les accueillent. On retrouve dans la liste des espaces concernés : l’avenue Georges Henri, Tomberg, la chaussée de Stockel ou encore le W Shopping.

Le bourgmestre Olivier Maingain (DéFI) a dû décider d’imposer le port du masque pour maximiser la sécurité des citoyens, indique un communiqué de la commune. Pour lui, il faut prendre en considération l'impossibilité de garantir que la distance de sécurité entre personnes soit bien respectée en tout temps et en tous lieux. Mais aussi l'avis des experts "qui estiment que le port d’un masque, fût-il artisanal, ou tout autre moyen de se couvrir le nez et la bouche, est une mesure supplémentaire et utile pour se protéger et lutter contre la transmission du coronavirus".

  • Woluwe-Saint-Pierre

A Woluwe-Saint-Pierre, aussi, le port du masque est désormais obligatoire dans les artères commerçantes afin de limiter la propagation du coronavirus. "Afin que cette réouverture se déroule le plus sereinement possible, le bourgmestre a pris une ordonnance de police rendant obligatoire le port du masque (ou tout dispositif permettant de se couvrir le nez et la bouche) dans les quartiers commerçants de Stockel et Sainte-Alix (sur l’espace public et à l’intérieur des commerces de ces zones)", indiquent les autorités locales.

  • Saint-Josse-ten-Noode

Ce 14 mai, Emir Kir, bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode a décidé lui aussi d’imposer le masque dans les artères commerçantes tennoodoises et dans les commerces. "Notre commune connaît une densité forte et cette réalité est bien connue de nos commerçants. A travers cette ordonnance, nous pensons à la santé du plus grand nombre. Nous voulons garantir, tant aux commerçants qu’à leurs clients, que les achats puissent se faire dans les meilleures conditions sanitaires", précise l’échevin du Commerce Kadir Ozkonakci.

Région wallonne

  • Pepinster

A Pepinster, le port du masque est désormais une obligation dans tous les commerces. Une décision de Philippe Godin, bourgmestre, qui a pris lundi une ordonnance de police en ce sens. L’obligation concerne également les locaux de l’administration communale accessibles au public ainsi que dans les locaux publics des personnes exerçant des professions libérales sur le territoire de la commune. Le port du masque sera également obligatoire dans les files d’attente formées à l’entrée des lieux concernés sous peine d’une amende administrative de 250 euros.

  • Hauts-Pays: Dour, Honnelles, Quiévrain et Hensies

Les bourgmestres de la Zone de Police des Hauts-Pays (Dour, Honnelles, Quiévrain et Hensies) ont décidé de prendre une mesure en complément des dispositions du Fédéral: l'obligation du port du masque dans les espaces confinés accessibles au public, dont les commerces. "Afin de laisser aux citoyens et aux commerces le temps suffisant pour s’organiser, le non-respect de cette obligation de port du masque ne fera l’objet que d’un simple avertissement" jusqu'au 17 mai, indiquent les autorités de la commune de Dour

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK