Déclarations fiscales: de longues files devant la Tour des Finances

Il ne reste plus que quelques heures aux contribuables pour rentrer leur déclaration d'impôts, version "papier". Pour rappel, "on ne peut plus aller déposer son enveloppe dans la boîte aux lettres de votre bureau de taxation le plus proche. Désormais, votre déclaration doit être envoyée directement au centre de scanning à Jambes", a expliqué un fiscaliste à la RTBF.

Mais avant d'envoyer sa déclaration et comme chaque année, le SPF Finance propose de l'aide pour la compléter, depuis le mois de mai. Mais comme toujours aussi, les contribuables se ruent au dernier moment. Au point que les files devant les locaux de la Tour des finances à Bruxelles, se sont allongées ces derniers jours. Ainsi, à 5 heures, ce matin, 20 personnes faisaient déjà la queue pour obtenir un soutien. Étrangement, la situation, à Bruxelles, est quasi unique. En tout cas, Charleroi et Anvers ont connu une amélioration cette année. Nous avons questionné le porte-parole du SPF finances à ce sujet.

RTBF: Pourquoi ces soucis sont-ils plus marqués à Bruxelles?

FRANCIS ADYNS: Malgré les propositions de déclarations simplifiées (pour les contribuables dont la situation fiscale est stable, ndlr) envoyées en masse, il y en a quand même eu 2 millions 200 mille cette année, les contribuables viennent se faire aider. 

C'est un problème de compréhension des deux langues nationales?

Oui, ils ne comprennent pas ce qui est attendu d'eux. C'est très frustrant, puisque dans 96% des cas (l'an dernier en tout cas), ces gens ne doivent rien faire. Ils font la file pour s'entendre dire par un fonctionnaire qu'ils ne devaient pas se présenter au bureau local.

Remplir sa déclaration, c'est toujours un exercice stressant...

La presse invoque toujours qu'il y a plus de codes à remplir. Or on constate que les contribuables ne remplissent que 12 codes ou moins.

Comment pourrait on améliorer la situation l'an prochain?

On incitera d'autant plus les gens à remplir la déclaration via tax-on-web. On essaiera aussi d'élargir le public cible pour les propositions de déclarations simplifiées. On devra aussi insister sur le fait que l'aide est disponible dès le mois de mai. A Bruxelles, lors des permanences communales, il y avait peu de monde. A peine 10 contribuables, parfois. Alors qu'ici, ils attendant la fin juin pour aller à la Tour des finances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK