Déclaration politique du gouvernement bruxellois : 20 millions en plus pour le logement

Rudi Vervoort, le ministre-président PS, a prononcé ce vendredi matin sa déclaration politique devant les députés bruxellois.
Rudi Vervoort, le ministre-président PS, a prononcé ce vendredi matin sa déclaration politique devant les députés bruxellois. - © Tous droits réservés

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), a présenté vendredi au parlement régional, les principaux axes de l'action de son gouvernement pour les prochains mois. Deux mois après l'accord de gouvernement régional conclu par six partis (PS, Ecolo, DéFI, Groen, Open Vld et one.brussels), il n'y a pas eu de grande surprise, d'autant que l'accord intervenu récemment pour respecter les délais en matière budgétaire a prévu un important chapitre d'arbitrage entre les différentes partenaires lors du premier ajustement, au printemps prochain.

On relèvera toutefois qu'en matière de logement, face à la longueur de la liste d'attente pour un logement social, le gouvernement bruxellois s'engage, selon M. Vervoort, à concentrer toutes les énergies pour construire les derniers des 6.400 logements du plan régional du logement et de l'Alliance Habitat. Vingt millions d'euros de l'augmentation budgétaire prévue y seront consacrés. L'an prochain, deux cents logements seront inaugurés. Cinquante millions d'euros seront destinés à planifier les besoins en matière de rénovation par le biais d'études de faisabilité à mener dans les Sociétés Immobilières de Service public.

Par ailleurs, les moyens réservés aux Agences immobilières sociales, qui gèrent la location à des tarifs accessibles, des logements de particuliers ont été augmentés dans le budget initial de l'année prochaine. Ils avaient été sous-estimés l'an dernier, a concédé Rudi Vervoort. Idem pour les allocations au logement - familles nombreuses et allocation loyer.

Enfin, comme le prévoit la Déclaration de Politique régionale, les moyens nécessaires à la mise en œuvre de l'audit de la SLRB ont également été réservés, pour obtenir les recommandations utiles dès le mois de juin 2020.

Plus de moyens pour le plan bus

Par ailleurs, le gouvernement bruxellois mise beaucoup sur la transition de l'économie (digitalisation; verdurisation). L'objectif d'une société décarbonée à l'Horizon 2050 se rapproche. L'équipe Vervoort convoquera très prochainement un Sommet social pour relancer non plus la stratégie 2025, mais 2030 du nouveau gouvernement.

Selon le ministre-président bruxellois, les ministres de la Région-capitale s'attèleront au lancement, dès 2020 également, d'une "task force administrative" pour commencer à réorienter les outils de soutien économique au profit des modèles économiques exemplaires. Un dispositif similaire sea lancé avec les partenaires sociaux.

Un nouveau Plan régional d'Innovation sera adopté dans les prochains mois.

En matière de mobilité, au-delà des grands axes de la politique de transition des cinq prochaines années vers une offre plus respectueuse de la qualité de l'air et de la lyte contre le changement climatique, Rudi Vervoort a annoncé l'achèvement, dès l'an prochain, des aménagements pour les cyclistes et les piétons, le long de la Petite Ceinture.

Le plan Bus sera poursuivi de manière à en renforcer l'offre et la fréquence de 30%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK