Décès de Toine et de Marthe Coeckelenbergh, figures du Meyboom et du folklore bruxellois

Antoine Wouters.
2 images
Antoine Wouters. - © D. R.

Coup dur pour les amoureux du folklore bruxellois: on a appris le décès de Toine et de Marthe Coeckelenbergh, figures du Meyboom, l'arbre de joie planté chaque 9 août rue des Sables à Bruxelles.

Toine, de son vrai nom Antoine Wouters est décédé ce samedi à l'âge de 81 ans. Hospitalisé depuis plusieurs jours suite à un malaise, celui-ci était tombé dans le coma. Sa moustache et sa zwanze étaient particulièrement appréciées des Compagnons de Saint-Laurent, les organisateurs du Meyboom. De toutes les célébrations depuis les années 60, cet ancien paracommando était originaire des bas-fonds, ces quartiers du centre de Bruxelles sacrifiés sur l'autel de la bruxellisation. Résidant à Schaerbeek, Toine était avant tout un porteur de l'arbre, un bûumdroeger, comme on dit en bruxellois. Mais ces dernières années, sa santé déclinant, le fort en gueule au charisme incontestable avait décidé d'être davantage un suiveur attentif dans son beau costume gris et son haut de forme. 

Marthe Coeckelenbergh décédée le 12 janvier dernier à l'âge de 77 ans des suites d'une longue maladie était cheffe de fanfare. Son âme même puisqu'à ce poste, elle avait succédé à son père, Paul, le créateur de la fanfare du Meyboom en 1958. Elle aussi ne manquait bien évidemment aucun rendez-vous folklorique à Bruxelles ou lorsque la fanfare était invitée dans d'autres villes du pays. Ses funérailles auront lieu le samedi 23 janvier à 10 h en l'église Saint-Pierre de Jette. On ignore encore la date des funérailles de Toine.

Deux grands maîtres

"Ce sont deux grands maîtres que nous perdons en quelques jours, c'est dur", confie Jean-Louis Gekière, le président des compagnons de Saint-Laurent. "Nous sommes abasourdis", ajoute le président au nom de la confrérie, des bûumdroegers, des poepedroegers (les porteurs de l'arbre), des gardevils...

Jean-Pierre Van Gorp (PS), ancien échevin du Folklore à Schaerbeek retiendra de Toine son professionnalisme lors du Meyboom. "Il fallait le voir à l’œuvre lors de la plantation du Meyboom le 9 août, toujours à vérifier scrupuleusement que les horaires étaient bien respectés, rappelant gentiment à l’ordre ceux qui retardaient le convoi", raconte Jean-Pierre Van Gorp sur son blog.

Il va sans dire que des hommages appuyés seront organisés en l'honneur de ces deux figures lors de la prochaine plantation du Meyboom, le 9 août 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK