Début des travaux à l'écluse de Lanaye

L'ouverture de la nouvelle écluse est prévue pour 2014
L'ouverture de la nouvelle écluse est prévue pour 2014 - © RTBF

Les travaux pour agrandir l'écluse de Lanaye, à la frontière belgo-néerlandaise, près de Visé, viennent de commencer. Après 20 ans de négociations et d'études diverses, le coup d'envoi a été officiellement donné par le ministre wallon des Travaux publics Benoît Lutgen et un représentant du gouvernement néerlandais. C'est une situation unique en Europe, la nouvelle écluse sera à cheval sur la frontière.

Ce mercredi matin, une borne marquant la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas a été enlevée car il y aura bientôt de l'eau à cet endroit. En l'occurrence, un chenal conduisant à la 4e écluse de Lanaye, d'une capacité de 9000 tonnes, au lieu des quelque 2000 tonnes actuelles.

Les Pays-Bas financent 10% de cette nouvelle écluse sur la Meuse. Théo van de Gazelle, directeur général au Ministère des infrastructures néerlandais: "Pour les Pays-Bas, la Meuse est une route très importante vers Rotterdam, le port de l'Europe comme on dit aux Pays-Bas. Et en sens inverse, c'est très important pour nous d'investir ici et de collaborer pour développer le transport fluvial vers la Wallonie, la Flandre et la France".

La Région wallonne, elle, assure l'essentiel de l'investissement de 120 millions d'euros. Benoît Lutgen, ministre des Travaux publics: "C'est se donner aussi un atout économique important vers d'autres partenaires que simplement le port d'Anvers. Le port d'Anvers est important, mais c'est une ouverture pour les Wallons, c'est une ouverture pour nos entreprises, c'est une capacité demain de pouvoir développer leurs activités et l'emploi".

Une manière d'éviter aussi de faire rouler trop de camions sur nos routes. 9000 tonnes, cela équivaut à quatre barges poussées, soit encore la capacité de 400 poids lourds.

L'ouverture de la nouvelle écluse est prévue en 2014.

F. Louis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK