Débrayages spontanés dans les centres techniques de Proximus à Verviers, Liège et Libramont

Débrayages spontanés dans les centres techniques de Proximus à Verviers, Liège et Libramont
Débrayages spontanés dans les centres techniques de Proximus à Verviers, Liège et Libramont - © Tous droits réservés

Des débrayages spontanés ont lieu depuis ce matin dans les centres techniques de Proximus. Les arrêts de travail ont eu lieu sur le site de Liège, des Plenesses et à Libramont. Le personnel a arrêté le travail en front commun. Il déplore un climat social dégradé depuis l'annonce du plan social de Proximus et celle des 1.900 licenciements annoncés . 

Les techniciens évoquent une mise sous pression du personnel et une sous traitance accrue depuis plusieurs mois. "On est pénalisé 3 fois. Ils prennent le travail des gens de chez nous, ils ne payent pas les mêmes cotisations sociales que nous et le troisième point, ils ne consomment pas chez nous car une grosse partie de leur salaire est reversée à leur famille vivant à l'étranger", explique un délégué syndical. 

Le mouvement a démarré à Anderlecht et a fait tâche huile dans les autres centres.

Soir Première 14/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK