Deborah Geradon devient l'une des plus jeunes députées du Parlement wallon

Deborah Geradon devient l'une des plus jeunes députées du Parlement wallon
Deborah Geradon devient l'une des plus jeunes députées du Parlement wallon - © DR

A 27 ans, elle devient l'une des plus jeunes députées du parlement wallon. La socialiste Deborah Geradon a prêté serment ce mercredi à Namur. Elle remplace la Flémalloise Isabelle Simonis qui a été nommée ministre communautaire. Deborah Geradon va donc quitter son poste d'échevine à Seraing. Elle s'y occupait de matières importantes comme le développement économique, l'urbanisme, le logement et la mobilité. Son successeur n'est pas encore désigné. Elle avait déjà failli siéger au Parlement wallon en 2013. Mais s'était finalement désistée au profit de Christie Moreale. Aujourd'hui, l'ancienne présidente des jeunes socialistes liégeois monte finalement à Namur.

Le choix d'embrasser une carrière politique, Deborah Geradon l'a fait lorsqu'elle était ado: "J'étais particulièrement intéressée par les élections présidentielles françaises et on voit que Jospin, le candidat socialiste, ne passe pas, et que les Français ont un choix, celui de la droite ou de l'extrême droite. A 16 ans, on se pose la question de savoir pourquoi, pourquoi on en arrive à une situation telle que celle là. Et donc, l'intérêt par rapport à la politique était créé".

Licenciée en sciences politiques de l'université de Liège, la jeune échevine séduit même sur les bancs de l'opposition à Seraing. Le chef de groupe Écolo parle d'une élue qui connait bien ses dossiers. Même son de cloche du côté du MR qui reconnait son dynamisme et ses compétences. Mais les libéraux regrettent qu'elle quitte un peu vite ses fonctions communales. Et pointent son manque d'expérience. Selon elle, pourtant, peu importe l'âge quand on est élue députée: "En tant que jeune femme de 27 ans, je représente une certaine couche de la population. Et je pense que, certes, je n'ai pas l'expérience de certains, mais j'ai des considérations qui touchent les jeunes, qui peuvent très certainement apporter une touche de modernité mais aussi de concret par rapport à des thématiques bien spécifiques que le Parlement wallon va devoir gérer demain".

La fraîcheur politique de Deborah Geradon entre au Parlement wallon où elle sera donc particulièrement attentive aux besoins des jeunes en matière d'emploi, de la famille et du logement.

Erik Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK