De plus en plus de femmes SDF accueillies par une association carolo

Les femmes SDF se retrouvent pour des ateliers aux "Fleurs du bien" à Charleroi
Les femmes SDF se retrouvent pour des ateliers aux "Fleurs du bien" à Charleroi - © Labiso.be

On en parle peu mais il existe une nouvelle forme de pauvreté bien spécifique qui touche les femmes. C’est un phénomène difficile à quantifier mais, ces dernières années, le nombre de femmes qui ont basculé dans une certaine misère a augmenté. Au point que des associations, telles que "Comme chez nous" à Charleroi, accueillent désormais un projet concernant ces femmes sans domicile fixe (SDF).

A Charleroi, elles se retrouvent entre femmes pour s’éloigner de la pression de la rue et regagner confiance en elles. Ces femmes sans domicile fixe viennent profiter d’une parenthèse positive comme, par exemple, cet atelier de cuisine qui permet de prendre soin de soi et de se soutenir chacune l’une l’autre.

Manu Condé est à l’origine du projet " Les fleurs du bien " où le but est de prendre en compte les besoins spécifique de ces femmes qui vivent en rue : " C’est le moment de se poser, de prendre un peu son temps, d’être à l’abri des hommes qui parfois les rendent victimes de railleries. Des choses qui peuvent malheureusement aggraver le mal-être personnel qu’elles subissent. "

Une femme sans domicile fixe c’est, potentiellement, une maman et donc un enfant qui grandira dans la pauvreté en reproduisant un schéma de la précarité.

Maxime Paquay, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK