De la ferme à la crèche : les produits bios en circuit court privilégiés à Chaumont-Gistoux

Des crèches livrées en viande par une ferme bio. Cela existe en Brabant wallon. Exemple à Chaumont-Gistoux à la ferme des Noyers située à quelques kilomètres de l’autoroute E-411. Seulement trois "petits" kilomètres séparent l’exploitation et la crèche "Bruyères et Coquelicots".

200 bovins et des dizaines de poulets sont élevés ici au grand air. La famille Braibant s’est lancée il y a dix ans dans l’aventure bio pour tenter de survivre et de se diversifier."Tout ce qu’on produit ici à la ferme est transformé et est vendu", explique Nathalie Braibant gérante du magasin. "Aujourd’hui, je vais aller porter de la viande dans une crèche. On livre plusieurs Maisons d’accueil de l’entité".

Parents et gérants de crèches sont satisfaits

La soixantaine de bébés est nourrie depuis plusieurs mois avec des aliments sains. "Les parents demandent après tout ce qui est bio. On fait beaucoup de bio", explique Maria la cuisinière. "Il y a aussi eu la volonté de la présidente du CPAS. Donc, on est passé au bio".

Les autorités communales sont en effet à l’origine de cette initiative. "La volonté est effectivement de donner aux enfants de la nourriture de qualité", précise Natacha Verstraeten présidente du CPAS. "Au niveau des goûters notamment et de l’école des devoirs, nous sommes attentifs à acheter des produits locaux. On achète également le yaourt et des produits frais dans des fermes aux alentours en étant très attentifs aux normes. Pour nous, cela faite partie de ce qu’on peut apporter aux enfants en termes de bien-être".

Les autorités de Chaumont-gistoux veulent continuer à encourager ce type de circuit court. Les écoles du réseau communal elles aussi se fournissent de manière responsable depuis peu en privilégiant les produits sains et bios.

Les parents sont conquis par l’initiative. "En tant que maman, c’est vraiment très important de savoir que les enfants ont une bonne alimentation", explique Anne-Chantal. "La viande bio à la crèche, je suis pour !"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK