De l'eau ferrugineuse chez 20 000 habitants du sud-ouest namurois

Eau pure VS eau ferrugineuse dans le sud-ouest de la province de Namur
Eau pure VS eau ferrugineuse dans le sud-ouest de la province de Namur - © Rtbf

Depuis une quinzaine de jours, des habitants des communes de Couvin, Viroinval, Doische, Philippeville et Cerfontaine reçoivent une eau de distribution jaunâtre, de mauvais goût et d'odeur plus ou moins désagréable. En cause: une concentration en fer excessive. A l'origine du problème: un double couac dans le traitement des eaux provenant du barrage du Ry de Rome, dans le sud-ouest de la province de Namur.

Les premières constatations d'habitants remontent au 11 juillet dernier. Après une première intervention de la SWDE, la Société wallonne des eaux, la qualité de cette eau s'est améliorée. Une complication technique a provoqué une nouvelle hausse de la concentration en fer le 19 juillet dernier. Quelque 8000 berlingots d'eau ont alors été distribués à la population... Jusqu'au 22 juillet, date à partir de laquelle une nouvelle amélioration a été constatée. Ce mercredi matin, d'aucuns espéraient une chute importante de la concentration en fer, mais le taux constaté était toujours environ deux fois supérieur à la norme autorisée (plafond fixé à 200 µg/l Fe/l d'eau).  

Eau ferrugineuse, mais potable

Pas de panique! L'eau du robinet est potable. Elle ne présente aucun risque pour la santé. Mais après plus de 2 semaines d'eau jaunâtre, on comprend que de nombreux habitants puissent avoir... un goût amer en bouche. D'autant qu'il y a aussi eu quelques petits couacs dans la communication. Selon Philippe Libertiaux, directeur général adjoint de l'Inasep, l'Intercommunale namuroise des services publics qui distribue une partie des eaux de la SWDE, quelque 20 000 personnes sont concernées par le problème. Côté SWDE, on indiquait ce mercredi après-midi qu'un retour à la normale devrait avoir lieu dans les 2 prochains jours, soit pour le week-end. Si tout va bien...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK