De l'Eau d'Heure à Seneffe en passant par Chapelle: les eaux de baignade sont de bonne qualité

Le centre Adeps La Marlette à Seneffe
3 images
Le centre Adeps La Marlette à Seneffe - © rtbf-Grégory Fobe

Régulièrement des prélèvements sont réalisés dans les eaux de baignade de notre pays afin de détecter une éventuelle présence de bactéries. Selon l’Agence européenne pour l’environnement,  97% de ces zones répondent aux normes de qualité minimales. Chez nous,  l’eau est notamment jugée excellente aux lacs de  l’Eau d’Heure et bonne au centre de délassement de Claire-Fontaine à Godarville(Chapelle-lez-Herlaimont). Le constat est identique à la Marlette à Seneffe où la situation s’est améliorée en 2015: entre 2011 et 2013 les tests réalisés avaient révélé une eau de qualité assez moyenne. 

 

A la Marlette, la direction est donc ravie de ces bons résultats tout en insistant sur le fait qu’elle n’a pas de prise sur la qualité de l’eau. Certains  bateaux peuvent polluer par exemple avec des toilettes qui rejettent certaines matières fécales. Il y a les éventuels épandages sur les terrains à proximité du plan d’eau. La météo peut aussi influencer les résultats: quand il y a peu de vent et qu’il fait très chaud, des bactéries peuvent, dans certains cas, se développer plus rapidement et cela aura évidemment des conséquences si les tests sont réalisés à ce moment-là. Mais à la Marlette on n’a jamais dû arrêter les activités à cause d’un dépassement des normes. Notons qu’un projet suscite beaucoup d’inquiétude dans ce centre Adeps : le projet de déchèterie du groupe Van Gansewinkel. Ce centre de traitement  serait situé à 600 mètres de là au bord de l’eau.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK