Dave: un troisième accident de chasse en quelques semaines

Les habitants sont toujours sous le choc. Samedi, une balle perdue a perforé la vitre de leur salon, avant de toucher le sol d’atteindre le canapé sur lequel était assise Isabelle. Son compagnon était assis dans la même pièce, dans le fauteuil sous lequel la balle a terminé sa course.

Une battue était organisée dans la région, dans un bois situé à environ deux kilomètres de la maison. Le directeur de la battue n'a pas souhaité s'exprimer devant notre caméra mais s'est dit étonné. Il lui paraît peu plausible que la balle ait parcouru une telle distance, au vu de la topographie des lieux. Tout comme l’administration, qui évoque un probable accident.

Troisième incident de la saison

En novembre dernier déjà, une balle avait traversé une voiture à Trois-Ponts, blessant la passagère enceinte. Quelques jours plus tard, à Saint-Gérard, une autre balle perdue fracassait la fenêtre de la salle à manger d’une habitation lors d'une partie de chasse. La maîtresse des lieux venait de quitter la pièce.

Mais Jean-Pierre Scohy du Département de la Nature et des Forêts (DNF) veut relativiser : "Ce n'est pas du tout fréquent, c'est le troisième cas signalé. s'il y a eu trois incidents de ce genre-là, c'est pour plusieurs dizaines de milliers de balles tirées sur le grand gibier."

Ces trois incidents sont trois incidents de trop pour les Isabelle et Alain, les habitants de Dave. C'est maintenant aux enquêteurs de déterminer d'où venait le tir, afin d'établir les responsabilités.

Céline Liégeois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK