Crime homophobe: Raphaël Wargnies condamné à 25 ans de prison

Crime homophobe: Raphaël Wargnies condamné à 25 ans de prison (archive 19 mars)
Crime homophobe: Raphaël Wargnies condamné à 25 ans de prison (archive 19 mars) - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Raphaël Wargnies, un Malmédien de 36 ans, a été condamné vendredi par la Cour d'assises de Liège à une peine de 25 ans d'emprisonnement. Il avait été reconnu coupable de l'assassinat à caractère homophobe de Jacques Kotnik. C'est la première fois que cette circonstance aggravante d'homophobie était examinée par une Cour d'assises en Belgique.

Aucune circonstance atténuante. L'avocate générale a balayé du revers de la main l'enfance difficile et l'alcoolisme de l'accusé. "Il a fait fi de toutes les mises en garde. Celles des policiers, celles de ses amis. Il a un caractère impulsif, antisocial, et dissocial", dira-t-elle en réclamant la perpétuité ou à tout le moins, 28 ans de prison.

"J'ai une crainte, celle que l'on fasse de ce procès symbolique un procès pour l'exemple" déclare d'emblée l'avocate de Raphaël Wargnies. Et la défense d'énumérer les circonstances atténuantes et notamment le rapport du psychiatre parlant d'atténuation de la responsabilité, d'enfance pitoyablement malheureuse. "Il ne parle pas, vous préféreriez peut-être qu'il nie, qu'il soit larmoyant, qu'il fasse du théâtre. Il avoue, il a tout dit, il ne se cherche pas d'excuse mais nous, nous lui en avons trouvé" ajoute la défense. "Raphaël Wargnies n'est pas un monstre, ce n'est pas un nazi, vous devez lui laisser un espoir", et la défense de demander une peine ne dépassant pas 20 ans.

Les jurés ont reconnu certaines circonstances atténuantes à l'accusé et l'ont finalement condamné à 25 ans de prison. Raphaël Wargnies n'a pas prononcé un mot.

F. Dubois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK