Couvin: le bunker d'Hitler au programme des journées du patrimoine

Le bunker de Brûly-de-Pesche à Couvin
Le bunker de Brûly-de-Pesche à Couvin - © Serge Otthiers

Situé à Brûly-de-Pesche, ce vestige de la seconde guerre mondiale est devenu un lieu de mémoire. Un petit musée y rappelle les événements survenus dans la région en juin 1940. Le site accueille aussi une exposition temporaires de photographies réalisées par des jeunes de Chimay qui ont visité, l'an dernier, des camps de concentration.

C'est dans le village de Brûly-de-Pesche, qu'Hitler choisi de s'installer, une vingtaine de jour au début de la campagne de France. Tout près de la frontière, il fait évacuer 28 villages et se fait construire un bunker caché dans un bois. Impressionnant de l'extérieur, le bloc de béton ne contient qu'une toute petite pièce. Hitler n'y a jamais logé. Il n'était là que pour le protéger en cas d'attaque aérienne.

"Il ne dormait pas à l'intérieur." Explique Eddy Manise, de l'office du tourisme de Couvin. "Nous avons reconstruit 2 chalets comme en 40, en style bavarois, car Hitler était fou de ce style là, et c'est dans ces chalets qu'il établissait son pied-à-terre quand il venait à Brûly-de-Pesche". Des chalets qui contiennent désormais les musées sur l'histoire et la résistance locale.

"Ce n'est, évidemment, pas un site dédié à la mémoire d'Hitler". Explique Eddy Manise. Un abris de résistants a été reconstitué. Et le site accueille, ces temps-ci, une expo de photographies des camps d'Auschwitz-Birkenau. Des photos réalisées par des jeunes venus de Chimay. "Ils ont constaté qu'il y avait un malaise à propos du racisme". Explique Saverio Provenzano, animateur à la maison des jeunes de Chimay. "Nous avons donc eu l'idée de lancer ce projet et de visiter le fort de Breendonk et la caserne Dossin de Malines. Ensuite, en 2013, nous sommes partis à Auschwitz en Pologne". D'où les jeunes ont ramené ces photos, visibles à Brûly-de-Pesche jusqu'au mois d'octobre.

Le site du bunker d'Hitler sera ouvert gratuitement au public ce dimanche 13/09 dans le cadre des journées du patrimoine.

Serge Otthiers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK