Couvin aura son contournement

Couvin ne possède pas actuellement le gabarit nécessaire aux 12 000 voitures et 5000 camions qui l'empruntent chaque jour. Le ministre wallon des Travaux publics, Benoît Lutgen (cdH), avait mis la pression, lundi, en prévenant qu'il n'irait pas "au-delà de la période des quelques jours qui viennent" avant une décision, de sorte que les travaux puissent encore être entamés cette année.
Cet ultimatum visait la composante Ecolo du gouvernement, qui réclamait que les projets de mobilité "classique" (axes routiers) soient accompagnés
d'efforts concrets pour la mobilité "durable" (transports en communs).

Après une longue journée de réunion jeudi et une nuit de travail dans les divers cabinets, le gouvernement s'est finalement accordé, vendredi matin, sur
plusieurs dossiers, dont celui du contournement de Couvin (176 millions d'euros au total).

Le gouvernement wallon a aussi "bétonné" le calendrier du projet de tram à Liège (500 millions d'euros d'investissement) et confirmé son engagement
budgétaire de 50 millions d'euros pour le financement de la réalisation de la gare des bus sur la dalle SNCB à Namur.
Il a également approuvé l'arrêté de subvention pour le financement 2011 de la gare multimodale de Mons.

Belga



Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK