Court-Saint-Etienne: le projet d'une nouvelle mosquée est à nouveau recalé

Il s’agit du quatrième refus pour la demande de permis de cette nouvelle mosquée. Le fonctionnaire délégué de la Région wallonne a en effet dit "non", notamment pour une question de parkings en zone d'inondation ; et parce que la commune a donné un avis défavorable. Pourtant, la Ville avait été pour les deux précédents projets. C'est l'incompréhension dans le camp des promoteurs en tout cas.

La vieille mosquée dans le centre de Court-Saint-Etienne a été construite au début des années 80. Ça fait longtemps qu'elle est devenue trop petite. Depuis plus de dix ans, la communauté musulmane essaie d'obtenir le permis pour construire une nouvelle. Mais aujourd’hui, ils essuient un quatrième refus.

"Déception"

"Quand c’est un problème technique, on l’accepte sans rechigner, explique Abdel Jellouli, le coordinateur du projet. Par deux fois déjà, le permis a été refusé suite à un souci technique, auquel nous avons remédié. Ce qui nous surprend ici, c’est que le collège a remis cette fois un avis défavorable alors qu’il s’était déjà prononcé à deux reprises positivement sur le projet. C’est une déception et une grande surprise."

4 images
Le terrain sur lequel devrait être érigée la nouvelle mosquée. © RTBF

Mais entretemps, dit-on à la commune, il y a eu une nouvelle donne : l’ouverture de la mosquée de Louvain-La-Neuve, "dont les surfaces construites sont la moitié de celles de Court-Saint-Etienne", déclare Michael Goblet d'Alviella, bourgmestre de Court-Saint-Etienne.

4 images
Le bourgmestre de Court-Saint-Etienne, Michael Goblet d'Alviella. © RTBF

La commune voudrait donc que la mosquée soit plus petite. "J’ai toujours été très clair : je suis d’accord avec le principe d’une nouvelle mosquée, c’est justifié et tout à fait défendable. Par contre, j’ai toujours dit que je voulais une mosquée destinée à la communauté musulmane de Court-Saint-Etienne, pas à drainer tous les musulmans de Wallonie."

"Faux, disent les promoteurs du projet. On va seulement déménager. Il n'y aura pas plus de musulmans dans la nouvelle mosquée." Ils annoncent déjà qu’ils vont introduire un recours auprès du ministre wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK