Courcelles : vers une nouvelle majorité arc-en-ciel ?

Courcelles : maison communale
Courcelles : maison communale - © Tous droits réservés

Cap sur Courcelles, une commune où la majorité arc-en-ciel constituée en 2012 a donné une bouffée d'oxygène à la commune.... après 60 ans de majorité socialiste. Et ça a plutôt réussi à cette alliance MR, CDH et Ecolo. Les chantiers étaient nombreux, la chasse aux subsides a été lancée et a permis de monter quelques beaux projets : notamment le réaménagement du hall sportif, la construction d’une résidence services, l’achat du terril n°5. La piscine, elle, a pâti d’un dossier financier qu’il a fallu reprendre entièrement de zéro, tout comme le réaménagement de la Place Roosevelt. Mais c'est sur les bons rails. Chacun des partenaires espère continuer la collaboration, sans exclusive avant les élections.

Il y a cependant eu dernièrement quelques polémiques concernant Caroline Taquin, la bourgmestre libérale. Souvenez-vous, l'insulte à son égard d'un mandataire socialiste lors du premier mai a fait un buzz national. Tout bon pour Caroline Taquin à la tête de la liste Bourgmestre. Mais une polémique sur la boîte à tartines à son nom distribuée dans les écoles a un peu terni son image. Elle reste néanmoins une machine à voix car elle est fort populaire.
Christophe Clercy la tête de liste Ecolo se dit à nouveau candidat au pouvoir. Les Verts, 3 conseillers sur 31,espèrent renforcer leur score, d'autant que le Front des Gauches ne sera pas présent cette fois.
Au cdH, 3 sièges également, Johan Petré, aspire aussi à renouveler l'expérience, très positive selon lui.

Reste l'inconnue socialiste : Le parti revient de très loin, déchiré par des querelles internes sans fin. L’ancien bourgmestre socialiste Axel Sœur a décidé de se retirer de la vie politique, tout comme un conseiller PS. Deux autres sont décédés, un autre, enfin, est passé au MR. Le parti a donc décidé de miser sur une nouvelle tête : Laurence Meire, venue de Chapelle-lez-Herlaimont. A elle d’incarner le renouveau. En 2012 le PS avait remporté 13 sièges, pour 11 au MR. Pas de PTB à l'horizon pour piquer des voix et donc, en cas de bon score, plusieurs majorités seraient envisageables.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK