Courcelles : les p'tits poyons ki djasent wallon

Courcelles : les p'tits poyons ki djasent wallon
Courcelles : les p'tits poyons ki djasent wallon - © Tous droits réservés

Pour la huitième année consécutive, le CHADWE, le Centre Hainuyer d'Animation et de Documentation du Wallon à l'Ecole, organise cette semaine, via sa section de Courcelles, un stage de wallon pour les enfants. Paul, Charlotte, Charline, Thomas, Gabrielle ont entre 6 et 12 ans. Depuis ce lundi, ils passent 3 heures chaque matin à apprendre le wallon. Ce qui les amusent, c'est la découverte d'une "nouvelle" langue. "Comme ça quand j'irai en vacances dans d'autres pays, je pourrai parler avec d'autres gens qui parlent le wallon", assure, très sûre d'elle, Charline, 7 ans. 

Les douze enfants qui prennent part à ce stage sont encadrés par Axelle Urbain, Marie-France Gilles et Jeannine Hansenne, toutes les trois membres du CHADWE. Jeannine, 76 ans ressent un réel bonheur à transmettre ses connaissances à un si jeune public : "c'est un plaisir immense. Ils ont l'apprentissage très facile. Bien sûr certains enfants apprennent plus facilement parce qu'ils entendent parler wallon chez eux. Mais c'est étonnant ce qu'ils peuvent retenir. En fait, même s'ils ne le parlent pas, la fibre wallonne est toujours en eux et ils comprennent beaucoup de choses". Mais au-delà du plaisir réciproque partagé par Jeannine et ses très jeunes élèves, la doyenne du stage considère aussi que c'est un devoir pour elle de participer à cette transmission :  "Certains disent "quand on ne sera plus là, le wallon disparaîtra". Mais non, justement, c'est pour cela que nous sommes-là. Pour que le wallon ne meurt pas. C'est un patrimoine culturel important. Et ici à Courcelles, nous sommes bien aidés". 

Ce mardi, les enfants ont reçu les textes qu'ils réciteront vendredi devant leurs parents. 24 heures plus tard, leur maîtrise est assez époustouflante. Ecoutez plutôt : 

 

 

Des activités pendant l'année aussi.

Parmi les participants à ce stage, certains font partie d'une troupe de théâtre en wallon :  Les Coupiches et les Coqs d'Awouss'. Deux troupes pour enfants et adolescents qui sont nées dans le girons des Comédiens de Sarty, dont le lieu de répétitions est la salle du Belvédère à Courcelles. Deux fois par semaine, les troupes s'y retrouvent, en wallon, évidemment. Avis aux amateurs.

Notons enfin que le 4 avril prochain se tiendra également la finale de récitations en wallon. Elle rassemblera plus de 60 participants. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK