Courcelles: le salon des artistes menacé suite à la mise sous scellés du nouveau hall de Charleroi Expo

Courcelles: le salon des artistes menacé suite à la mise sous scellés du nouveau hall de Charleroi Expo
Courcelles: le salon des artistes menacé suite à la mise sous scellés du nouveau hall de Charleroi Expo - © Tous droits réservés

La tension monte encore d’un cran entre Raphaël Stokis, le fonctionnaire délégué de la Région wallonne et les gestionnaires de la société Charleroi Expo. Ceux-ci, pour rappel, ont investi un hall industriel de Courcelles pour y organiser les salons pendant la rénovation du palais des expositions. Il fallait y réaliser des transformations mais le permis a été refusé.

Malgré ce refus, les gestionnaires de Charleroi Expo ont commencé un chantier au niveau d’un parking de 800 places s’appuyant sur le fait que le fonctionnaire délégué avait accepté des aménagements provisoires conditionnés à  une remise en état dans un délai de 60 jours. Raphaël Stokis lui considère que ces travaux ne rentraient pas du tout dans ce cadre. Il a donc fait apposer les scellés.

Une action en référé a été lancée pour ce volet parking et la décision du tribunal est attendue ce vendredi matin mais l’affaire a connu un nouveau rebondissement: la police a débarqué sur place pour prévenir le gestionnaire que les scellés allaient désormais aussi être apposés sur le bâtiment. Impossible donc d’y organiser quoi que ce soit. Les avocats de Charleroi Expo sont mobilisés pour tenter de trouver une solution. A moins d’un nouveau rebondissement, il faudra donc annuler le Salon des Artistes(SAC) programmé ce samedi. Et la question que tout le monde se pose c’est de savoir si un autre salon, nettement plus important, pourra se tenir: celui des Arts Ménagers. 150.000 visiteurs sont attendus. C’est une institution à Charleroi; il doit débuter le 27 octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK